Moteur de recherche interne    

 

 

 

Recettes dautomne

AIile de raie pochée à la sauce tomate

Anchois à l'orange

Arancini champignons  

Aspic de porc de Norcia

Aubergines au Chocolat

Beauf cru le classique de la cuisine italienne

Beignets de citrouille vénitiens

Bigoli  aux fois de veau

Blanquette de veau à l’italienne

Queue de lotte au four avec tomates cerises

Boules de lentilles (Polpette)

Boulettes de poisson avec sauce

Brochettes De Porc Au Romarin  

Calzone chausson florentin

Cannelloni avec la viande de bœuf


Bruschetta aux champignons

Cannoli alla crème

Cardes avec béchamel, peu d'ingré dients pour un goût unique

Café à la valdôtaine

Châtaigne gnocchi avec du fromage

Fontina et de bacon Cannoli salé

Coda alla vaccinara, queue de beauf ou veau

Comment faire du pesto

Comment faire un gâteau émietté aux pommes

Chaussons aux légumes

Chou vert aux saucisses

Confiture de marrons


Crêpe à la Napolitaine, à la Mozzarella 

Escalopes de dinde (ou poulet)

Farfalle au pesto de pistache et à la mortadelle

Focaccia aux oignons

Frittata avec des pâte,

Les Brochettes de dinde

Côtes levées au chou

Confiture de myrtille

Coquilles aux champignons et aux épinards

Couscous à la seiche à la tomate

Crêpes Valdostana

Crêpes à la tomate  

Lapin aux arômes


Fagottini aux pommes, dessert rapide et savoureux

Farfalle alla Cremasca : plat lombard

 

Filet de maquereau accompagné d’une confiture d’oignons 

 

Filets de bœuf veau au Marsala


Joue de veau braisée au vin rouge

Fondue ravioli aux cèpes et aux poires

Fritto Misto Poissons

Gâteau Mantouan Sbrisolona

Gâteau aux poires et aux noisettes

Gnocchis à la Ricotta

Gnocchi de châtaignes, un plat d'automne

Gratin di zucca e amaretti

Gratin de fenouil

Gratin de pâtes zite

Hamburger vegetarien

Roulés au chou

Il babà

La salade  de poivrons.

Lasagne à la morue : pour un dîner entre amis


Lasagne de châtaigne au Speck et au potiron

Les Spinacine 

Gâteau aux poires et aux noisettes

Maccheroni alla pastora : plat du Tyrol du Sud

Mallone de bête à carde (navets)

Matuffi Lucchesi

Muffins aux pommes

La pizza avec a scarole recette napolitaine.

Morue grillée, simple et rapide

Omelette roulée

Omelette aux pommes de terre

Panini à l'huile

Parmigiana brocoli et saucisse : variante hivernale

Pâtes et lentilles

Pâtes à l'avocat et aux graines de sésame

Pâtes de votre choix Aux Légumes

Pâtes à la citrouille et aux palourdes

Pâte feuilletée farcie

Pâte à la sauce aux anchois

Pâtes aux palourdes et tomates cerises

Pintade au sel croûte de sel

Piensero autunale

Pyramide di riso


Pizzette d'aubergines

Pizza 4 saisons

Poulet à la sauce : rustique

Poulet avec pommes de terre et aubergines

Poulet debout recette italienne

Poulet à la Padouane

Préparation pizza maison

Présentation d' un plat de tripes et polenta

Ragoût de caille  

Ragoût de thon à la tomate jaune et rouge

Ragoût à la sauce Napolitaine maison

Ragout de dinde avec polenta

Recette de moutarde de figue d'ende

Ribolita    

 Ricotta frita 

Risotto au mascarpone: fin et crémeux

Risotto noir aux seiches

Risotto aux coquilles Saint-Jacques à la crème de curry,

Farsu magru

Sauce aux huîtres maison 

Savoureux lapin de chasseur

Soupe de borlotti frais et fenouil sauvage et pancetta

Spaghetti con le vongole

Spaghetti aux couteaux

Stagnata Plat de légumes grillés   

Stracotto

Tagliatelles aux Magret de Canard

Terrine de truite et le saumon

Tiramisu aux marrons glacés

La trippa all’olivetana

Velouté aux champignons, courge et fromage

Vignarola romana


Zuccotto à la glace stracciatella 

Zuppa di pesce

Mariner avec de la bière


Pâte feuilletée

Pâte sablée

Crème pâtissière - Crème anglaise

Pasta matta 

Preparation de fugasse

Pâte sablée à l'huile de riz

Crème au citron pour garnir et farcir les gâteau

                      

Italienpasta.com 1999 - 2019 Vingt ans avec vous Merci a touts

Automne 2019 (Hémisphère nord). Début:

Lundi 23 septembr Fin: dimanche 22 décembre

Champignons, courges, châtaignes, truffes: ce n'est que quelques-uns des nombreux fruits que l'automne nous offre ! Et qu'attendez-vous pour les amener à la table ? Voici des recettes, des conseils, des anecdotes sur tous les ingrédients de cette saison pleine de saveurs et de couleurs
L’automne, comme le printemps, arrive doucement, sans véhémence et sait nous donner des lunettes à couper le souffle avec la douce lumière de l’aube et du crépuscule et les couleurs des feuilles de plus en plus intenses. C’est l’automne et bien d’autres encore. Pour bien y faire face, vous devez également connaître la cuisine de l’époque. Voici quelques suggestions culinaires pour égayer les journées et se réchauffer avec goût !

Saveurs d'automne
L’automne est une saison riche en saveurs, avec des produits typiques et uniques et il est bon de ne pas laisser passer l’occasion d’apporter des plats frais, des plats savoureux, qui nous permettent de vivre le passage de la saison avec sérénité. Ayons un aperçu rapide des aliments et des produits de cette période :
- boissons : vin ;
- fruits : marrons, oranges, kakis, pommes, grenades, poires ;
- fruits séchés : pistache de Brontë, noix rondes de Giffoni, amandes d'Avola et celles de Ceglie Messapica ;
- légumes et légumes : poireaux, pommes de terre, citrouilles, chou, chou-fleur, chou, fenouil;
- autres : champignons (chanterelles et cèpes) et truffes.
Le miel est récolté à n'importe quelle saison, mais le meilleur moment pour le goûter est l'automne. Pour ne citer que quelques produits typiques : le miel de caroube des montagnes Iblei en Sicile, le miel d'acacia et de châtaigne de la Lunigiana, le miel d'arbutus amer de Sardaigne, le miel de rhododendron du Trentin et le miel d'orange d'Etna.
Le régime pour l'automne
Quand on pense à la cuisine d’automne, on pense à de délicieuses spécialités préparées avec les produits typiques de cette saison : marrons, kakis et raisins ... Les plats les plus légers de l’été sont remplacés par des plats chauds et bien assaisonnés, aux saveurs fortes structuré. Toutefois, si la forme physique laisse à désirer, cela ne signifie pas que vous devez renoncer à un péché de gourmandise, mais vous pouvez essayer de suivre un régime aussi sain que possible en tirant parti des produits de saison.
Châtaignes
Les châtaignes sont l'un des fruits d'automne typiques de la saison : douces et savoureuses, les châtaignes peuvent être utilisées pour réaliser des desserts fabuleux, mais aussi des plats savoureux idéaux pour les dîners et les déjeuners gastronomiques. ICI vous trouverez toutes les idées que vous recherchez, du sucré au salé 10 plats aux marrons !
Châtaignes séchées
Noix
Riches en antioxydants et en graisses grasses, d'excellents éléments pour notre bien-être, les noix peuvent être la base idéale pour des recettes d'automne invitantes. Ce fruit séché est en fait excellent pour créer des sauces, des produits de boulangerie et des desserts. Essayez la sauce aux noix et à la ricotta pour assaisonner des pâtes, des raviolis ou des gnocchis, vous ne pourrez plus vous en passer :  
Les noix sont bonnes pour le corps et agissent contre la chute des cheveux.
Le radicchio rouge est un autre ingrédient de l’automne, un légume riche en vitamines et en nutriments pouvant être utilisé dans de nombreuses recettes. Avez-vous déjà essayé, en plus du risotto classique avec radicchio et saucisse, de cuire une omelette avec radi de Trevise et curcuma - épicé et léger - ou de savoureuses lasagnes au radicchio et aux pépites ? Si au lieu de cela, vous cherchez une recette simple et rapide pour préparer votre schiscetta à emporter au bureau, 

 

Entre le regret de l'été qui vient de s'écouler, la fin des vacances et le début de l'activité de travail, notre humeur a tendance à se dégrader, aidée par les jours qui raccourcissent et par les présages d'un hiver rigoureux.
Lorsque les premiers rhumes de la saison clémente, surtout le soir, commencent à engourdir les muscles et que nous ressentons le besoin de nous couvrir avec des vêtements à la texture plus lourde, ce n’est plus que le message biologique clair, nos habitudes doivent s’adapter au changement ; il sera bon de l’accepter et le régime est de nouveau fondamental.
Parallèlement au retour à un mode de vie régulier et trop prononcé, les repas devraient également être adaptés aux besoins du physicien qui doit se préparer aux dangers de la saison froide.
Les premiers symptômes font état d'une dépression physiologique, nous nous sentons vaincus à la pensée que pour vivre nous devons nécessairement travailler et que les forces pour reprendre des rythmes normaux semblent se cacher : cela vient souvent d'un tour de force que nous nous sommes imposé pendant les vacances.
Nous insistons pour appeler vacances ces périodes de surcharge physique dictées par l'euphorie du moment, par le désir de vivre la plus courte période de vacances aussi intensément que possible. Mais parfois tout cela se retourne contre nous, en fait, nous revenons des vacances les plus fatiguées quand nous les avons commencées et avec la seule consolation de revivre les moments de la belle saison en feuilletant un album de photographies.
La nature nous rencontre en offrant des produits de saison, presque tout indiqués dans un régime de préparation hivernale, dont les composants fondamentaux sont les vitamines, les protéines, les glucides, les sels minéraux, presque tous contenus dans les produits présents dans un potager d'automne.
En effet, outre les pâtes, les féculents, les produits de boulangerie, la viande, le fromage et le poisson, à consommer de manière équilibrée, même si en portions un peu plus généreuses que celles d’été, la différence réelle est déterminée exclusivement par les produits de saison.
L'invitation à une "juste" table d'automne
Même si le marché moderne nous a habitués à toujours trouver et tout sur de grandes surfaces, une règle d’or qui peut s’appliquer encore plus aux produits de la Terre est de préférer les aliments de saison.
À l'exception de rares exceptions dans le choix des fruits et légumes, il convient de privilégier les produits typiques de l'époque, frais et cultivés localement, c'est-à-dire produits aussi près que possible du lieu d'achat
Les légumes conservent leurs qualités pendant un court laps de temps. Certains doivent être consommés dans les 2/3 jours à compter de la récolte, tandis que pour d’autres, le temps peut aller jusqu’à une semaine, après quoi l’apport nutritionnel devient de moins en moins jusqu’au marquage.

La fausse nourriture coûte 6 milliards d'euros à l'Italie.
AOP et IGP, 6 produits d'automne toscans reconnus par l'Europe

Il y a 6 produits sur 24 liés à l'automne, entre Dop et Igp, reconnus par l'Union européenne à la Toscane. La Castagna del Monte Amiata, le Marrone del Mugello, le Marrone di Caprese Michelangelo dans la région d'Arezzo, la farine de châtaigne de la Lunigiana, la Farina della Garfagnana et le Neccio della Garfagnana sont les fruits magnifiques de la forêt incluse dans le une classification spéciale qui réaffirme le rôle de premier plan du secteur agroalimentaire Made in Tuscany dans le monde, où les exportations devraient atteindre, en 2013, le seuil record de 2 milliards d'euros. La Toscane contribue au leadership européen avec 24 produits de qualité sur 248 reconnus.
Il y avait 13 139 opérateurs certifiés en 2012, une légère diminution par rapport à l'année précédente (-4,5 %) par rapport à une augmentation de 10 % de la superficie de 6 000 hectares. La Toscane est également confirmée comme la région avec les plus fortes concentrations de producteurs (17,3 %) et de transformateurs (16,9 %) où prédominent les producteurs d’huile d’olive (minotiers et embouteilleurs). Parmi les produits, l'huile d'olive extra-vierge se distingue également. 5 sur 41 au niveau national sont toscans : l'IGP toscan, qui représente également la principale production d'olives, les Dop Terre de Sienne, Lucca, Seggiano et Chianti Classico.
La chaîne d'approvisionnement de la race porcine Cinta Senese, le Miele della Lunigiana, qui est aussi la première en Europe à avoir été reconnue, et le Pecorino (Romano et Toscan), le Prosciutto Toscano, figurent parmi les niches.
Les exportations de pétrole avec + 18,3 %, les pâtes + 12 % et le vin + 7 % sont des atouts majeurs.

 

 

La poire est un fruit sucré qui rencontre souvent le goût des enfants. Certaines difficultés peuvent survenir avec les variétés de pulpe granuleuse.
En fait, dans les poires, plus que dans les autres fruits, on peut trouver différentes nuances de goût et surtout de consistance, en passant du Williams à la pulpe blanche ivoire, juteuse et très sucrée, à l'arôme caractéristique du Muscat, que l'on peut apprécier dès la fin de l'été chez l'abbé Fetel, de forme allongée et de chair blanche, un peu grossière et aromatique, des Kaisers à face bronzée et rouillée, de couleur blanchâtre et légèrement vitreux, ferme, légèrement granuleuse, juteuse, aromatique, à chair de Guyot, mûrissant avec écorce jaune et nombreuses lenticelles , pulpe blanc jaunâtre, granuleuse, juteuse et sucrée.
Mais il y a aussi les Packams, à la peau jaune verdâtre et à la pulpe blanc ivoire, fine, douce et juteuse, la Conférence, à la peau bronzée vert-jaune, rouillée au verre, à la chair fondante, très juteuse, douce, aromatique et légèrement acidulée , le Decana de couleur jaune-vert avec une pulpe blanche, fine, juteuse, très parfumée et au goût aigre-doux et bien d’autres.
Propriétés nutritionnelles de poire :
la poire est principalement composée d'eau (87,4 g pour 100 g de produit), d'hydrates de carbone (8,8 g) et de fibres (3,8 g), dont elle est une source naturelle. Le rôle important des fibres est mis en évidence par le fait que les allégations relatives à leur présence sont prévues depuis le premier règlement européen sur les déclarations de nutrition et de santé qui régit les critères d'indication sur l'étiquette des denrées alimentaires qui ont démontré leur effet nutritionnel. Physiologique bénéfique.
Il a un faible apport calorique (35 CAL pour 100 g de produit).

 

 

Chicorée
Pour la santé, des os et des yeux !
En raison de son goût amer, la chicorée ne fait souvent pas partie des légumes offerts aux enfants ... Mais en essayant, vous pourriez avoir des surprises !
La chicorée fait partie d'un groupe très hétérogène de plantes qui poussent dans toutes les régions tempérées du monde. On le trouve un peu partout, de celui cultivé à l'état sauvage sur les sentiers, champs, prairies, vergers et plus. La chicorée sauvage a donné naissance à de nombreuses variétés actuellement cultivés : radicchiocatalogna, endive, etc.
Il peut être consommé cru ou cuit dans diverses préparations (pain et chicorée sautée, tartes salées, mais il est également utilisé comme substitut dans le café ou comme sirop de décoction ou de purification.).
Dans le passé, il existait un commerce de "chicorée" qui collectait de la chicorée sauvage puis la vendait sur les marchés de la ville.
Propriétés nutritionnelles de la chicorée :
Il a un faible apport calorique (12 CAL pour 100 g).
Sa teneur en fibres est élevée (30 g de fibres tous les 100 CAL).
C'est une source de calcium (18,7 % de VNR, valeurs nutritionnelles de référence) qui contribue à la coagulation sanguine normale, au métabolisme énergétique normal, à la fonction musculaire normale, à la neurotransmission normale, à la fonction normale des enzymes digestives, à la division normale et spécialisation cellulaire. Le calcium est nécessaire au maintien de la santé des os et des dents.
C'est une source de vitamine A (33,4 % des VNR) qui contribue au métabolisme normal du fer, au maintien d'une membrane muqueuse normale, d'une peau et d'une vision normale ; contribue au fonctionnement normal du système immunitaire et interviens dans le processus de spécialisation cellulaire.
Dans la tradition populaire, le sirop de chicorée est venu et est utilisé pour contrer les colicolas lors du sevrage.

 

 

Bette à carde de la côte
... Santé verte
Parmi les longs légumes à feuilles vertes, il y a certainement la betterave côtière, souvent désignée par les termes "bieta" ou "côtes", cette dernière désignant les feuilles charnues, intensément vertes, se distinguant par une côte interne plus claire. Typique de la Méditerranée, il semble avoir été connu et déjà cultivé dans l'Antiquité. Il peut être combiné aux épinards, ce qui le distingue toutefois par son goût plus sucré.
C'est un légume à consommer exclusivement cuit, cuit à la vapeur ou bouilli, puis sauté dans une casserole pour le parfumer, avec une gousse d'ail ou naturelle ; il est possible de manger à la fois les parties vertes, plus douces et blanches, plus coriaces, en prenant soin d’éliminer celles qui sont trop dures.
C'est un légume à consommer exclusivement cuit, cuit à la vapeur ou bouilli, puis sauté dans une casserole pour le parfumer, avec une gousse d'ail ou naturelle ; il est possible de manger à la fois les parties vertes, plus douces et blanches, plus coriaces, en prenant soin d’éliminer celles qui sont trop dures. Pour une cuisson optimale, les parties blanc et vert peuvent être cuites séparément : la première nécessite une cuisson plus longue.
Excellent, seul, comme accompagnement tiède ou tiède, la bête à cardes peut également être utilisé pour la préparation de soupes, soupes, tartes et omelettes.
Parmi nos fournisseurs de bête à cardes figurent les fermes Fattoria Di Vaira et Cosmo Bio, NatileRanaldo et Simmarano. Tous ces producteurs font partie du projet Le Terre di Ecor.
Propriétés nutritionnelles de la bette à carde:
Premières :
contient peu de calories (17 CAL pour 100 g).
C'est un légume à haute teneur en fibres (7 g tous les 100 CAL).
C'est une source de cuivre (16 % de la RDA) qui contribue au maintien des tissus conjonctifs normaux, au métabolisme énergétique normal, au fonctionnement normal du système nerveux, à la pigmentation normale des cheveux et de la peau, au transport normal du fer dans le corps fonctionnement normal du système immunitaire. Il protège également les cellules contre le stress oxydatif.
Il est riche en vitamine A (32,8 % de la RDA) qui contribue au métabolisme normal du fer, au maintien des muqueuses et de la peau, au maintien d'une vision normale, au fonctionnement normal du système immunitaire et intervient dans le processus de spécialisation cellulaire.
Il a une teneur élevée en vitamine C (30 % de la RDA) qui contribue à la formation normale de collagène, gencives, peau et dents, contribue au métabolisme énergétique normal, au fonctionnement normal du système nerveux, du système immunitaire et de la fonction psychologique. Protège les cellules contre le stress oxydatif, réduit la fatigue, augmente l'absorption du fer et contribue à la régénération de la forme réduite de vitamine E.
Cuite:
 
Il a une faible teneur en calories (36 CAL pour 100 g).
C'est une source de fibres (4,4 g pour 100 CAL).
C'est une source de calcium (16,25 % d'AJR) qui contribue à la coagulation sanguine normale, au métabolisme énergétique normal, à la fonction musculaire normale, à la neurotransmission normale, à la fonction normale des enzymes digestives, à la division normale et à la spécialisation des cellules. Le calcium est nécessaire au maintien de la santé des os et des dents.
C'est une source de zinc (15 % de la RDA) qui contribue au métabolisme acide-base normal, au métabolisme normal des glucides, des macronutriments et des acides gras, à la fonction cognitive normale, à la synthèse normale de l'ADN, à la fertilité normale et à la reproduction, le métabolisme normal de la vitamine A, la synthèse normale des protéines, le maintien des os, des cheveux, des ongles et de la peau, des taux normaux de testostérone dans le sang, le maintien de la vision, le fonctionnement normal du système immunitaire, protège les cellules du stress oxydant et intervient dans le processus de division cellulaire.
C'est une source de vitamine C (22,5 % de la RDA) qui contribue à la formation normale du collagène, des gencives, de la peau et des dents, contribue au métabolisme énergétique normal, au fonctionnement normal du système nerveux, du système immunitaire et de la fonction psychologique. . En outre, il protège les cellules contre le stress oxydatif, réduit la fatigue et l’épuisement, augmente l’absorption du fer et contribue à la régénération de la forme réduite de vitamine E.
Il est riche en vitamines K, qui contribue à la coagulation sanguine normale et au maintien des os normaux.

 

fruits légumes
Oranges

Chou

Framboises

Fenouil

Myrtilles

Pommes de terre

Pommes

Poireaux

Poires

Epinards

Prunes

Courge

Raisin

Bettes

Châtaignes

Chicorée

Cacchi

Laitue

Grenade

Ail

Mandarines

Carotte

 

Haricots

 

Radicchio rouge

 

Aubergine

 

Pois

 

Lentilles

 

Epinards

 

Topinambours

 

Céleri

 

Oignon

   
   

 

 

 

 


 

 

 

       

   Recettes régionale           

ABRUZZO

BASILICATA

CALABRIA

CAMPANIA

EMILIA ROMAGNA

FRIULI

LAZIO LATIUM

LOMBARDIE

LIGURIA

MARCHE

MOLISE

PIEMONTE

PUGLIA

SARDEGNA

SICILIA

TRENTINO 

TOSCANA

UMBRIA

VENETO

VALLE D'AOSTA

PREVISION METEO ITALIE

Recettes Italiennes

PIZZA

RAVIOLI

PAINS

DESSERT

POLENTA

LASAGNES

GNOCCHI

CANNELONI

RIZ ET RISOTTO

PATES COURTES

PATE LONGUES

RECETTES TRIPPES

PATES AVEC LEGUMES

PATES AVEC LA VIANDE

PATES AVEC LA VIANDE

PATES AVEC FROMAGES

POISSON RECETTES

PATES AVEC POISSON

REPERTOIRE RECETTE

BURRATA ET SES RECETTES

RECETTES A BASE DE VEAU

RECETTES A BASE DE VOLAILLES

RECETTES DE VIANE ROUGE

PATES FROIDES EN SALADE

PATES FRAICHES MAISON

Répertoire Recettes Prroduits Italien

Recettes italiennes videos

Recettes hivernale

Resettes Printemps

Recettes d' été

 

 

 

 

L’arrivée du premier rhume de l’automne peut apporter un peu de mélancolie : les jours se sont raccourcis et nous laissons souvent un travail déjà sombre à l’extérieur. Pour réchauffer la maison et égayer l'atmosphère, rien de mieux que de s'asseoir dans la cuisine, peut-être en train de cuisiner un plat qui utilise tous les trésors de la terre que cette saison nous offre, des marrons aux champignons. C'est pourquoi nous vous proposons trois recettes typiques de la Toscane, simples à mettre sur la table et tout aussi savoureuses.

Il Castagnaccio


Castagnaccio est le dessert d'automne par excellence de la tradition paysanne toscane. Préparée avec de la farine de châtaigne, comme celle de la Garfagnana, elle peut être cuisinée dans de nombreuses versions, du plus pauvre sans lait au plus riche farci même avec des fruits confits, mais il ne manque pas certains ingrédients : pignons de pin, raisins secs, romarin et zeste d'orange.
Préparation
Tamisez 400 grammes de farine de châtaigne et ajoutez-y un demi-verre de lait et un demi-eau en remuant jusqu'à ce que tous les grumeaux soient éliminés. Ajoutez ensuite 3 cuillères à soupe de sucre, 50 grammes de raisins secs trempés, 50 grammes de pignons de pin et 50 grammes de noix grossièrement hachées, l'écorce d'une orange coupée en petits morceaux et un demi-verre d'huile d'olive extra-vierge .
Mélangez le mélange et versez-le dans un moule préalablement graissé à l'huile. Si vous voulez un gâteau aux châtaignes plus croustillant, choisissez un grand plat de cuisson, de sorte que la couche de composé soit mince. Décorez la surface avec des pignons de pin, des noix et un brin de romarin.
Cuire au four à 170 degrés pendant environ une demi-heure, jusqu'à ce que la surface du gâteau soit dorée et croustillante. 

Pappardelle champignon
Les champignons, un vrai délice d'automne, peuvent être préparés de mille façons : frits, cuits au four, sauté et ainsi de suite !
Nous vous tentons avec cette sauce aux cèpes pour habiller les pappardelles ou les pici, les pâtes typiques de la Crete di Siena.

Coupez 500 grammes de cèpes frais en morceaux et faites-les revenir dans une poêle avec l'huile, le sel, 2 gousses d'ail et un peu de persil haché.
Ajoutez un demi-verre de vin blanc et un verre de pulpe de tomate et faites cuire les cèpes jusqu'à ce que la sauce soit retirée.
Dans une autre casserole, faites cuire les pâtes al dente, puis faites-les sauter dans la casserole avec la sauce seppes pendant quelques minutes. Saupoudrez-le tout de persil finement haché et servez chaud !

Ribollita est la soupe toscane la plus célèbre au monde et certainement l'une des manières les plus délicieuses de manger des légumes. Une fois cuit avec les restes des jours précédents, il s’agit aujourd’hui d’un plat gastronomique : il faut un peu de temps pour le préparer, mais le goût vous en rendra pour tous vos efforts.

Faites bouillir un demi-kilo de haricots blancs avec de la sauge et de l'ail. Dans une casserole séparée, préparez une sauce avec de l'huile, un oignon, une côte de céleri et une carotte. Ajouter le chou de Savoie demi-tranchée et un bouquet de chou noir tranché.
Conservez la moitié des haricots déjà cuits dans un mélangeur afin d'obtenir une crème que vous ajouterez à la soupe une fois cuite, ainsi qu'une cuillère à soupe de pâte de tomates. Cuire pendant une demi-heure, puis ajouter le reste des haricots et laisser sur le feu encore quarante minutes.
Dans un bol, alterner une couche de pain rassis toscan avec une soupe et assaisonner avec beaucoup d'huile, sel et poivre. Si vous pouvez laisser la ribollita se reposer toute une journée, elle sera encore plus savoureuse.

 

 

 

 

 

 


 

 




 

 

 

 

1999 - 2019