pizpiz
Home Page

 

Un bon granité commence avec un très bon café ! Pour varier les plaisirs, on parfume l'espresso: avec de la réglisse en poudre qu'on mélange au café moulu, ou encore avec de la cardamome, de la vanille ou de la cannelle qu'on fait infuser dans le café 
Granita a café

2 tasses d'expresso serré, 1 verre d'eau 

70g de sucre 

3 à 4 capsules de cardamome 

Chantilly

Facultative ' cardamome' 

Faites, un sirop en portant l'eau à ébullition avec le sucre. Éteignez le feu. Ajoutez le café. Mélangez bien et laissez refroidir complètement. Mettez le mélange dans un récipient adapté au congélateur. Laissez congeler 2 heures, en remuant le granité toutes les 30 minutes à l'aide d'une fourchette. Servez avec de la crème chantilly bien froide. Et une belle brioche bien sûr. 

Brioche catanesi col tuppo 
Ingrédients 


1 kg de farine 

20 g de sel fin 

4 œufs 

150 g de sucre 

150 g de beurre ramolli 

20 g de miel 

350 g de lait 

15 g de levure de boulanger 

Préparation 



Émiettez et délayez la levure dans le lait tiède et laissez gonfler pendant une dizaine de minutes. 

Versez la farine dans un saladier et creusez une fontaine au centre. Mettez-y le sel, le sucre, le miel œuf entiers, le beurre et la levure diluée.

Travaillez la pâte à la main en ajoutant le lait petit à petit, et ce, jusqu’à ce que la pâte ne colle plus.

Formez une boule de pâte et farinez-la légèrement. Mettez-la dans un plat, couvrez-la d’un linge et laissez gonfler pendant 3 heures dans un endroit tiède.

Prenez les deux tiers, formez une boule, que vous divisez en six petits pâtons égaux.. Avec le reste, fait des petites boules de pâte pour faire les chapeaux. Répartissez-les dans les moules.

Laissez gonfler encore une heure.

Préchauffez le four 200°

Battez l’œuf restant avec une cuillère à soupe de lait et badigeonnez-en les brioches. Enfournez et faites cuire 25 minutes. Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau.

Sortez du four et laissez refroidir. 


Que vous optiez pour la cuisine traditionnelle ou contemporaine, assurez-vous d'avoir encore faim une fois rendu au dessert. On peut l'affirmer sans ambage : les Siciliens adorent leurs desserts. D'ailleurs, selon la légende, c'est en découvrant et en utilisant la neige de l'Etna, le célèbre volcan sicilien, que les Romains auraient inventé la crème glacée. Palerme est le berceau des cannoli (une pâtisserie faite d'un rouleau de pâte frite fourré de ricotta sucrée) et de la cassata (un riche gâteau mousseline). Et les plus fins amateurs affirment que personne ne réussit mieux ces divins desserts que Capricci di Sicilia; toutefois, vous pouvez vous en assurer vous-même en faisant d'abord le tour des pâtisseries de la ville pour en goûter et en évaluer les ivresses versions. Palerme est aussi réputée pour une autre de ses spécialités, le gel di malon (une gelée de melon garnie de chocolat et de pistaches), un dessert estival qu'on trouve rarement hors de la région.

Parmi les desserts siciliens les plus renommés, la glace possède une importance toute particulière et elle est connue dans le monde entier pour le caractère unique de ses saveurs et de son onctuosité comme la glace à la rose, au jasmin, aux petites fraises de Noto, aux figues de Barbarie, à la cannelle, à la mandarine et aux mûres.

La glace en Sicile est dégustée dès le petit-déjeuner à l'intérieur d'une brioche parfumée accompagnée d'un granité au café avec de la crème fraîche. Le touriste revenant d'un voyage dans cette splendide île de Sicile emportera avec lui un grand souvenir d'histoire, d'art, dénature, mais également un excellent souvenir de la splendide cuisine sicilienne.

Servez aussitôt. 

Il y a quelques années, un monsieur sicilien, qui a passé presque toute sa vie à l’étranger, et qui se sentait précisément pour cette raison très sicilienne, m’a transmis en héritage un conseil gastronomique. Son conseil concernait la granita [sorbet à base de glace pilée typiquement sicilien]. J’ai été accueilli dans plusieurs maisons siciliennes et j’ai pu apprécier la magnificence de plats tels que le flan d’aubergines ou le blanc-manger, mais nulle part, je n’ai mangé comme dans l’ancienne maison de pêcheur de Marzamemi [sud-est de la Sicile] transformée en résidence de vacances où ce monsieur m’avait invité à passer une semaine. Chez lui, le repas de midi durait de 14 heures à 16 heures. Pendant ces deux heures, des dizaines de plats, plus extraordinaires les uns que les autres, arrivaient de la cuisine. La fin du repas était signalée par l’arrivée d’une granita de mûres venue de la ville Palazzolo Acreide [près de Syracuse]. Après en avoir englouti deux parts, je me suis mis à en chanter les louanges, exaltant la qualité de la glace qui descendait dans la gorge comme de la soie froufroutante. Mon hôte m’a arrêté : “vous sentez le froufrou de la soie même quand il n’y en a pas. Cette granita n’est pas moelleuse comme de la soie, mais au contraire granuleuse. Si les granules sont trop petits, l’effet est semblable à celui d’un sorbet arabe et là, il ne tient pas ses promesses. Si les granules sont trop gros, la glace a le goût grossier de cette boisson qu’on appelle à Rome grattachecca, et qui est vendue dans des kiosques sur les bords du Tibre. Vous avez mangé deux granités sans l’indispensable brioche. Vous devez avoir les gencives gelées et vous n’avez sans doute pas pu apprécier correctement la glace. Je vous conseille d’émietter une brioche sur la granita afin d’alterner le froid et le tiède, le mouillé et le sec.” Puis il a ajouté : 

Tous les voyageurs étrangers ont parlé de cette glace, à coup sûr inventée en Sicile. Dans le passé, pour accompagner ce dessert, on servait du simple pain tressé, coupé en mouillettes, que l’on trempait dans la glace. Encore aujourd’hui, on trouve ces tresses dans presque toutes les boulangeries de Sicile. 

Granité au citron 

Ingrédients 

 4 beaux citrons bio 

 160 g de sucre semoule 

 2 dl d’eau 

Préparation 

 Dans une casserole, mettre 20 dl d’eau et 160 g de sucre semoule, mélanger et porter à ébullition. 

 Maintenir cette ébullition jusqu’à ce que le sucre soit fondu. 

 Retirer du feu 

 Râper les zestes des citrons, hacher-en la moitié et laisser les autres en lanières. 

 Presser les citrons. 

 Verser le jus filtré dans le sirop et les zestes hachés. 

 Mélanger. 

 Verser dans un bac et mettre au congélateur une heure. 

 Au bout d’une heure, verser l’appareil dans un bol à mixeur et mixer, puis remettre au congélateur 30 minutes. 
Brioche sicilienne avec granite