ItalienPasta.com

 

RECET*************************************************************************************************
GATEAUX
Recettes savoureuses en images par Adriano Grego

Amaretti
Ce sont des gateaux a base de pâte d'amande douces et amères, de sucre, blanc d'œuf et de zeste de citron. Ovales et marrons, avec une surface ridée et croquante. Ils sont surtout consommés dans des occasions importantes comme des mariages, confirmations, baptêmes.

Bianchittos
On les fait avec des blancs d'œufs battus en neige, du sucre, des amandes grillées pilées et parfumées au zeste de citron. Ils sont confectionnés dans toute l'île, mais avec des formes qui peuvent varier, ovales, rondes, et plus ou moins décorés.

Caschettes
Gateau typique de la Barbagia , fait d'une très mince couche de pâte et fourré d'un mélange de miel, cannelle, peau d'orange, et noisettes grillées et pilées.

Copulettas
Gateau caractéristique de la Gallura, fourré à la confiture, au verjus, miel et amandes. De forme circulaire ils sont couverts d'une couche de sucre glacé et décorés de pastilles de couleurs.

Miels
La richesse de la flore sauvage, les floraisons qui se succèdent, ainsi que la variété des milieux font de la Sardaigne une terre idéale pour butiner en toutes saisons. Pour ces raisons elle peut se targuer d'avoir une grande variété de miels. Le plus réputé est le miel d'arbousier, mais sont également très savoureux les miels d'eucalyptus, d'asphodèle, de romarin, et de châtaignier.

Mustazzolus
Gâteau caractéristique de l'Oristanese, à base de moût concentré, de farine de blé, levure et sucre. De forme renflée, il est selon certains le gateau peut-être le plus ancien de Sardaigne.

Pane e'sapa
Gâteau traditionnel à base de moût concentré ou verjus, de noix, amandes, raisin sec ; de formes variées, rondes ou rectangulaires, il est considéré comme le meilleur gâteau sarde.

Papassinas
De forme renflée, ils sont faits d'une pâte de semoule levée, avec du saindoux, de l'œuf, du raisin " sultanina ", des pignons, des noix ou des amandes et du verjus.


Pardulas o Casadinas

500 g de raisins secs
500 g d’amandes concassées grillées
500 g de sucre en poudre
500 g de beurre
4 oeufs
1 kg de farine blanche type 55

Les quantités sont impressionnantes, ne vous en faites pas vous serez fières du résultat et tout sera avalé.

Mettre tous les ingrédients dans un grand saladier pour tout pétrir, la pâte sera souple comme une pâte sablée. Partager en deux parties le pâton, filmer avec du papier transparent, laisser reposer 1 heure , rouler pour obtenir deux grands rectangles qui garniront deux plaques à pâtisserie.

Cuire à 160° vingt minutes. La pâte ne doit pas se colorer.

Laisser refroidir et découper des carrés de 3x3cm. Glacer avec du sucre glace et très peu d’eau.



Pirichittus
Rond, il évoque une boule de neige, il est typique de la région de Cagliari. Il est fait de sucre, de citron et d'orange. La pâte est un mélange de farine, œuf et huile d'olive.

Pistoccus
A base de semoule, sucre, œuf, lait, saindoux, et levure. De forme rectangulaire avec des angles arrondis.

Sebadas
La pâte non levée est pétrie avec le saindoux, et enveloppe du fromage frais et doux mélangé à de la semoule, de l'écorce de citron ou d'orange. On cuit ce beignet en le faisant frire dans l'huile d'olive, et avant de le manger on le recouvre de sucre ou de miel.

Sospiri
Ronds et de quelques centimètres de diamètre, à base de pâte d'amande, de sucre et d'eau de fleur d'oranger. Ils sont normalement enveloppés d'une feuille de papier de soie de couleur, au bords dentelés. Il y a aussi certaines variétés où le gateau est parfumé au miel et recouvert d'un glaçage de chocolat fondu.

Tiliccas
Patisserie typiquement gallurese, faite d'une feuille de farine pétrie avec du saindoux, avec des bords relevés, fourrée au miel, amandes, noix et verjus


Tourrons
Préparation au miel, amandes ou noix, blanc d'œuf ; certains y mettent aussi les jaunes d'œufs. Très apprécié car absolument exquis. Le plus célèbre est certainement celui de Tonara.

L'Aranzata Nuorese (zestes d'orange confits)

L'Aranzata Nuorese est encore préparée aujourd'hui, en utilisant à la place du sucre, le miel parfumé de l'île.
Ces délicieux fruits confits méritent d'être accompagnés d'un grand vin tel que le Perda Rubia.

Les Fritelle di Patate (beignets de pommes de terre)

Caractérisés par le délicieux contraste entre l'enveloppe croustillante et la douce, presque crémeuse, délicatesse de l'intérieur.
Couverts d'un peu de sucre et parfumés d'un zeste de citron, il faut les accompagner d'un Malvisia liquoreux .

 

Les Gesminus

Un régal de la pâtisserie sarde, sont probablement d'inspiration arabe. La recette prévoit aujourd'hui l'emploi exclusif du sucre, mais certains les préparent encore en utilisant le miel parfumé de l'île, qui ajoutera son subtil arôme à l'eau de fleurs d'oranger et au zeste de citron.
Dans ces beignets, le miel s'associera au goût et au parfum plus acidulés des zestes d'orange, de citron râpés et du safran.

 

Cuzzuleddi 'e Meli

On pourrait les définir comme nougats, le miel unit les amandes, les noix et les zestes d'orange, l'ensemble est enveloppé dans une mince et délicate pâte brisée.
Ce chef-d'oeuvre de la pâtisserie sarde doit être dégusté avec quelques gorgées de Vernaccia ou de Malvasia qui en souligneront tout son goût et tout son arôme.

 

DESSERTS
La patisserie traditionnelle sarde est très variée et propose des gateaux pour toutes les occasions et tous les goûts. L'ingrédient de base dans la plupart des cas est l'amande, avec quoi on prépare les " amaretti " ; " is pabassinas ", en rajoutant des raisins secs et du verjus. Les amandes sont à la base des très nombreux gâteaux sardes. Coupées en petits morceaux et mélangées au sucre ou au miel et aux écorces d'orange, ou bien fourrées dans les raviolis pour le carnaval (culurgiones de mendula), ou encore utilisées dans les copulettas, les meringues, les amaretti, petites douceurs faites d’amandes, de sucre et de blanc d’œuf.... Dans les occasions religieuses plus solennelles comme la Toussaint, on prépare des gâteaux tels que le pane'e sapa, fait de miel, ou les pabassinas, à base de jus de raisin concentré ou de sapa (vin cuit). Les pirichittus (gâteaux au sucre, citron et orange) et les mustazzoli (gâteau le plus ancien de Sardaigne à base de moût concentré, de farine de blé et de sucre) sont aussi très célèbres. Sans oublier les sebadas ou seadas, à base de fromage et de miel, parmi les plus typiques de Sardaigne.

 

Battre avec une fourchette les œufs entiers, ajouter le sel, l’eau, les pommes de terre cuite à l’eau et écrasés, la farine, les zestes d’oranges et des citrons que vous aviez mis en avance à tremper dans l’eau de vie, le jus d’une orange et en dernier le safran et la levure dilués dans du lait tiède.

Bien mélanger et longtemps, laisser reposer 20 ou 30 minutes dans un endroit bien chaud.

Elle doit doubler de volume et prendre l'apparence d'une texture dense un peu liquide avec des bulles.

Faire bien chauffer l’huile, vous pouvez verser la pâte en spirale avec un entonnoir fourni d’un trou assez large ou alors utilisez une bouteille en plastique coupé à moitié.

Quand elle est bien doré d’un coté tournez-la .

Faire égoutter dans du papier et avant de servir les soupoudrer avec du sucre glace ou du miel allongé avec un peu d’eau.

Touron sarde

Pour 4 personnes,

1 kgs Amandes entières

1 kg de sucre en poudre

1/2 citron, de l'huile d'olive vierge extra

 

Enlever la pellicule des amandes en les plongeant quelques minutes dans l'eau bouillanteMettez les dans une casserole, ajouter le sucre et faire cuire à feu doux, en mélangeant continuellement en évitant que le sucre ne colleQuand le mélange est délié et qu'il aura une couleur dorée enlever la casserole du feuEnduire la table d'huile et rapidement versez le nougat et étalez le arrosé du jus du de citron avec une spatuleQuand il sera refroidi, coupez le aux bouts avec un couteau

 

Home Page