Home Page



Casoncei alla Bergamasca
Pour 4 personnes

Ingrédients :
350 g pâtes fraîches
70 g chair à saucisse
300 g rôti de dinde
50 g parmesan râpé
2 dl lait, 1 œuf, 80 g beurre
8 feuilles sauge
70 g pancetta coupée en dés
Noix muscade, cannelle en poudre
Sel et poivre






Préparez la farce :
 dans une poêle Teffal fait revenir la chair saucisse, mixez le rôti de dinde et mélanger avec la chair à saucisse, l’œuf, le parmesan râpé, la noix muscade, la cannelle, le sel et le poivre. Étalez la pâte assez fine, formez des ronds de 7 cm, farcissez et fermer ( voir photos ).
Faites revenir la pancetta coupée en dés dans une poêle anti adhérente avec le beurre et les feuilles de sauge.
Cuisez-les casoncei dans l’ eau salée égouttez les, servez les nappés avec la sauce et saupoudrer de parmesan râpé.

Casoncelli

Casonsei alla Bergamasca

 

Il s'agit d'un type de pâtes farcies à la fois dans la province de Bergame Brescia, qui peut être décliné en plusieurs versions, allant soit dans la forme, qui, dans le remplissage et la garniture. Je les se préparer comme d'habitude, c'est adire, à partir d'un disque de pâte, pliée en forme de croissant, avec le rabat inférieur replié sur lui-même ; pour la garniture, j'ai utilisé la saucisse, la chapelure et de parmesan râpé,. Dans le même secteur, le remplissage peut être enrichi avec du chou ou les épinards, à laquelle ajouter la chapelure, le fromage et les œufs et saucisses peut être remplacé par de veau ou du poulet. Il est, par conséquent, un plat parfait pour le recyclage de ce que vous avez à ce moment dans le frigo ! Parce que les saveurs sont déjà très décidées, pour le pansement est presque toujours utilisé le beurre fondu classique à la sauge et parmesan.

Les Casoncelli, préparés avec de la pâte fraîche et remplie de viande, sont sans doute le plat traditionnel bergamasque le plus connu et apprécié, en autre de la polenta. C’est un plat extrêmement pauvre et facile à préparer, né pour utiliser les restes des viandes de porc et bovines. Ensuite, le produit s’est affiné et au XIX siècle les casoncelli ont obtenu les honneurs de la table, que ce soit par la qualité de son abaisse ou pour la qualité de sa farce enrichie, par rapport à la recette traditionnelle, avec l’addiction des macarons, du raisin sec, du bon-chrétien et de l’écorce de citron.