Orechiette avec pousses de navet (cime di râpe) 

600 grammes de orechiette 
500 grammes de pousses de navet
2 grains d’ail
2 cuillerées de raisin sec
2 cuillerées de pignons
4 anchois salés 
Parmesan ou fromage de brebis râpé
Huile d’olive extra-vierge
Sel
Piment rouge

Ramollir le raisin sec dans de l’eau tiède. Laver soigneusement les pousses de navet et les cuire "a dente" dans beaucoup d’eau salée.
Bien les égoutter et mettre de côté l’eau de cuisson.
Roussir, dans une poêle, avec beaucoup d’huile extra-vierge, les deux grains d’ail. Dès que l’huile commence à se colorer, retirer la poêle du feu et ajouter les filets d’anchois débarrassés du sel. Ajouter les pousses de navet et remettre le tout sur le feu. Parfumé avec le piment, les pignons et le raisin sec. Laisser cuire pendant 5 minutes. Si nécessaire, ajouter un peu d’eau chaude. Reporter à ébullition l’eau de cuisson des pousses et y faire cuire les pâtes. Les égoutter "a dente" et les verser dans le récipient des pousses de navet.
Assaisonner avec des brebis râpées ou, s’il est frais, coupé en dés.

Les Orecchiette sont nées de l'ancienne tradition culinaire des Pouilles, une région du Sud de l'Italie où elles sont aussi appelées "strascinate" (provenant du verbe italien "trascinare", c'est-à-dire "traîner"), parce qu'autrefois, elles étaient traînées une par une avec le pouce sur le rouleau à pâtisserie pour obtenir la courbure qui les caractérise.

 

400 g. farine de blé dur, eau tiède, sel

Home Page