Home Page

Le territoire qui correspond au Piémont d'aujourd'hui fut habité par des populations d’origine celte-ligure, qui ont été soumises à la culture romaine, depuis l'II siècle a.c. De nombreuses villes piémontaises conservent d'importantes traces de l’époque romaine. Le Piémont a été à plusieurs reprises ravagé lors d'incursions des tribus germaniques et, pendant le haut moyen-âge, à été une liaison entre le royaume des Lombards et celui des Francs. Dès 1448 la Principauté du Piémont naît. Dans la première moitié du XVI siècle le Pays devient le lieu de batailles entre des armées étrangères, ce qui bloque la vie culturelle. Avec le retour du Duché de Savoie et le déplacement de la capitale de Chambéry à Turin en 1563 commence une nouvelle époque, quand le sentiment national piémontais devient toujours plus fort. Le Piémont est occupé par la France en 1796. Après le retour du roi, l’élite culturelle piémontaise combat pour l’unité de l’Italie, qui est réalisée en 1861. Après la formation du royaume d’Italie, le Piémont perd beaucoup de son importance ; la langue piémontaise subite la concurrence de l’italien et la littérature piémontaise devient provinciale. En 1864, Turin perd son rôle de capitale et la langue et la culture italienne prennent définitivement le pas sur la langue et la culture piémontaises. Au XXe siècle, le Piémont devient une région industrielle, caractérisée par une forte immigration du Sud de l'Italie.

Turin, le chef-lieu du Piémont, a la réputation d'être une ville magique. Considérée comme la capitale de la grande industrie italienne (c'est là que se trouve l'usine FIAT, une des plus grosses industries automobiles du monde), c'est également un des principaux centres touristiques d'Italie. Le Dôme abrite le saint suaire, le drap de lin qui a servi à envelopper le corps du Christ descendu de la Croix. Le Musée d'art égyptien de Turin conserve une extraordinaire collection d'art de l'ancienne Egypte et la Galerie Sabauda est pleine de chef-d'œuvre de grands artistes européens. A Turin, quelques grands monuments rappellent également le rôle que le Piémont a joué dans l'histoire italienne des derniers siècles en tant que siège de la maison de Savoie (la dynastie qui a régné en Italie jusqu'en 1946) et première capitale du Royaume d'Italie : le Palais-Royal, le Palais Madame, la Mole Antonelliana, la Villa Royale de Stupinigi. D'autres témoignages civils et religieux du passé : forteresses, basiliques, couvents, etc. sont nombreux également dans le reste du Piémont, dans les villes et les provinces de Novare, Verceil, Coni, Alexandrie et Asti. Il y en a tellement qu'il est bien difficile d'en citer quelques exemples. Les paysages naturels sont splendides et variés dans le Piémont : montagnes, vallées, collines (les Langhe sont connues, car beaucoup de récits de Cesare Pavese et Beppe Fenoglio, célèbres écrivains piémontais, se situent dans cette région), lacs (Majeur, d'Orta, de Viverone) et Parc national de la Valgrande. La tradition gastronomique et vinicole est riche et prestigieuse (certains grands vins italiens sont piémontais). On pourrait presque dire que c'est une région à la verticale, pas seulement au sens physique pour les hautes cimes qui l'entourent (parmi lesquelles le Mont Blanc 4807 mètres, la montagne la plus haute d'Europe), mais également pour la concentration surprenante, dans une région aux dimensions si réduites, de tant de splendeur naturelle et de monuments et biens historiques ou artistiques de grande valeur. Une densité qui évoque l'abondance des gratte-ciel dans une métropole où l'espace urbain horizontal est bien rare. Aoste, chef-lieu et seule province de la vallée, est une ville riche en histoire. Les témoignages de l'ancienne Augusta Pretoria (nom latin d'Aoste), tels que le grand Arc d'Auguste (25 av. J.-C.) et les vestiges du Théâtre romain sont bien visibles. Le Moyen Age est loin d'avoir été une époque difficile pour Aoste : la ville a en effet connu une longue période de prospérité en tant que centre du trafic commercial avec la France et la Suisse. La Cathédrale et la Collégiale de St Ours, deux très belles églises, datent d'ailleurs du Moyen Age. On trouve d'autres monuments médiévaux en aval de la ville : le château de Fénis et le château d'Issogne non loin de Saint-Vincent (connue pour son casino), dont la richesse insolite de fresques et d'architectures confirme la prospérité de cette époque. Les scénarios naturels de cette région sont grandioses : des cimes imposantes du Mont Blanc à l'âpreté fascinante du Cervin (4478 mètres), du Mont Rose spectaculaire (qui doit son nom à la couleur que prennent ses grands glaciers en certaines occasions) au Grand Paradis, la haute montagne au centre du grand Parc naturel (plus de 200.000 hectares) qui porte le même nom. Les centres touristiques et les stations de ski du Val d'Aoste ont une tradition ancienne et une renommée solide : les plus connus sont Courmayeur et Breuil-Cervinia. 

Sa position contre les Alpes françaises et suisses a contribué à forger dans le Piémont ( Piémont ) une identité tout à fait distincte du reste de l'Italie. Le prolongement vers le nord de la région propre et bien rangé peut être facilement Suisse, tandis que les grandes places de Turin, les arches et la vie sophistiquée du café doivent plus à l'influence française que quelque chose de " typiquement italien " . La Maison de Savoie, qui a régné dans le Piémont, au début du XIe siècle, a suscité l'une des plus grandes villes en Europe qui est de Turin. Une grande partie de l'essor industriel italien de ce siècle a ses racines dans la région, en particulier autour de Turin, où Fiat a commencé à faire des voitures. La cuisine piémontaise est fortement influencée par le français et utilise les viandes et les légumes marinés. Le climat n'est pas un obstacle à la production de vin et vous pouvez trouver quelques bons vins rouges, en particulier ceux des vignobles de Barolo et Barbera, et mousseux Asti. Situé, Torino est une base idéale pour explorer la région. L'attraction principale de la région est de la Grande Traversée des Alpes ( GTA ) , une marche de plus de 200 km à travers les Alpes de la Ligurie du lac Majeur dans la région nord-est.
Turin gracieuse ville de larges boulevards, des arches élégantes et grandes bâtiments publics, Torino est construit à côté d'une rivière assez du Pô Bien que beaucoup de l'étalement industriel et de banlieue, en particulier à l'ouest et au sud du centre-ville, est évidemment terribles, la ville est dotée d' une ceinture verte dans les collines à l'est de la rivière, avec vue sur les Alpes enneigées à l'ouest et au nord.
Surface ( s km ) : 25,399

Cuneo

Asti.........................................................................0Vercelli..................................................................Novara

Biella ........................................................................Verbania

................Asti ................... Torino ........................Vercelli ...................Verbania..................Cuneo .....................Novara