Tourte de riz de Soviore 

Ingrédients :

300 g de riz,

8 cuillerées de sauce tomate, 

œufs plus un œuf

2 feuilles pour tourtes de légumes,

2 cuillerées de champignons séchés,

80 g de parmesan râpé, de l'huile pour graisser le plat allant au four, du sel et du poivre.


Préparation
Faites bouillir le riz dans de l'eau salée. Égouttez-le quand il est très " al dente " et bloque la cuisson avec de l'eau froide. Mettez-le dans une soupière.. Versez la sauce tomate (préparé de façon habituelle, comme pour les pâtes à la tomate), les œufs battus, le Parmesan, le sel et le poivre, les champignons trempés dans de l'eau tiède. Mélangez-le tout avec soin jusqu'à obtenir une consistance homogène. Mettez l'huile au fond d'un plat allant au four. Disposez la feuille la plus grande au fond du plat et mettez-y la farce. Battez à peine l'œuf restant et versez-le sur la tourte. Recouvrez d'une autre feuille et fermez les bords. Faites des petits trous dans la feuille superficielle avec les dents de la fourchette, graissez avec un filet d'huile et faites cuire au four (190-200°) pendant une demi-heure environ.



La ricotta est un fromage blanc frais que l'on trouve facilement dans les épiceries italiennes ; à défaut, vous pourrez utiliser de la brousse corse ou, plus simplement, du fromage blanc frais que vous aurez fait égoutter. Le provolone, que l'on trouve également dans les épiceries italiennes, est un fromage de vache qui se présente généralement en boules de couleur jaune doré. Il n'est pas recommandé de le remplacer par un autre fromage du fait de la spécificité de sa pâte, mais à défaut, du comté ou de l'Appenzell seront de bons substituts. L'Asiago peut être remplacé par du parmesan.

Sur le versant vers la mer de la chaîne des Pre-Appenins dans les “Cinqueterre” (5 Terres), à 466 Mt. Sur le niveau de la mer, on trouve le Sanctuaire, dédié à la Vierge Marie, le plus ancien de la Ligurie.

Récemment, sous le parterre de l’Église, les fouilles ont mis à jour le périmètre d’une plus petite Église, datée du 8e siècle.

Le nom de « SOVIORE» provient probablement de « Sub Viario », c’est-à-dire sous l’ancienne route militaire des Romains qui, en remontant de Pignone, passaient à peine au dessous de la crête du mont, descendaient à Chiesanuova de Levantoremontaient à Montaretto, enfin à Costa di Framura et, de là, jusqu’à Sestri Levante. Quelqu’un dit que ce nom vient de «au-dessus des vignes»; d’autres le traduisent de «suavis odor» se référant au parfum qu’ils sentaient lors du retrouvement de la statue ; d’autres encore de « Madonna del sudore » (vierge de la sueur) à cause de la fatigue de monter jusqu’au Sanctuaire.

 

 

 

Tourte de riz de Soviore