Les fèves et le Pecorino 



Deux aliments solidement enracinés dans la culture alimentaire de la Sardaigne qui, même si elle est ouverte à de nouvelles expériences, reste fidèle à ses traditions et sait utiliser de la meilleure façon les oppositions et les associations de goûts et d'arômes. 





Le Cefalo Al Formo (mulet au four) 



Un hachis d'anchois, de persil et d'ail ramolli par du fromage râpé relève le goût de la chair, tandis que la garniture de feuilles de laurier lui confère un arôme très délicat. 

Accompagné d'un Nuragus sec et frais, c'est une expérience inoubliable. 







Gallina al Mirto (poule au myrte) 



Le myrte est la plante consacrée à Vénus, elle imprègne par son arôme léger les viandes tendres d'une poule à peine bouillie. 

C'est la Gallina al Mirto, à goûter avec un vin rouge tel que le Gregu de Nieddu. 





Totanus Umpritz (calmars farcis) 



Avec leur forme en sachet, les calmars semblent être faits pour servir d'enveloppe à des farces appétissantes. 

Pour farcir les Totanus Umpritz, on utilise comme base leurs tentacules auxquels on ajoutera des mollusques frais et des champignons. On ajoutera un mélange d'ail, de romarin, de persil et de noix muscade et pendant la cuisson, un peu de laurier. 

Un plat riche savoureux et parfumé, qu'il faut accompagner d'un vin tout aussi riche tel que le Ninfeo de la Nurra d'Alghero... Un grand blanc ! 



Le Risotto à la Sarde 



Un plat très savoureux, enrichi par de la viande de porc coupée en petits morceaux et aromatisée par des pistils de safran. 

Un mets très savoureux, spécialement s'il est saupoudré de Pecorino râpé, à marier avec un vin comme le Terralba 





Langouste Grillée 



Rares sont les aliments qui atteignent le goût raffiné d'une langouste fraîche grillée sur les braises d'un feu de bois aromatique comme on le fait en Sardaigne. 

Le goût et la consistance tendre de la chair seront gracieusement soulignés par un filet d'huile d'olive et quelques gouttes de jus de citron ou, par un peu de mayonnaise relevée par une pincée de ciboulette finement hachée. 



Les Culingiones 



L''interprétation sarde des raviolis sans viande. La farce réunit harmonieusement le goût sucré des bêtes et ceux plus franc du Pecorino. 

Les arômes, agréablement en opposition, de la noix de muscade et du safran. 

Certains les mangent enrichis par une sauce tomate avec de la viande hachée. 



Purulzoni (raviolis sucrés) 



La recette des Purulzoni , remonte au Moyen Age. Le sucre dans la farce en est la preuve. 

Aujourd'hui, ils sont assaisonné avec une sauce de tomates fraîches, un condiment qui s'associe parfaitement avec le goût sucré de la farce. 





Les sardines 



Les sardines sont une grande ressource alimentaire pour tous ceux qui vivent sur la mer et de la mer. Sur les côtes de la Gallura, il arrive qu'on vous offre des sardines à la marinière cuites, brièvement, sur la braise, assaisonnée ensuite par une marinade très simple.

Sardines à l'huile ébouillantées et conservées dans l'huile d'olive aromatisée avec du laurier et du genièvre qui avec du pain de Carasau représente un casse-croûte digne d'un roi. 

Ces deux préparations doivent être accompagnées d'un vin rouge : un Abbadia di Monti velouté et harmonieux. 

 

 

Home Page