Risotto aux Cèpes

Pour 4 personnes



350 g. De riz 'Carnaroli'

220 g. De cèpes frais où congeler 

1 oignon

2 cul à soupe d' huile d'olive vierge extra 

60 g. De ' Parmigiano ou Grana Padano'

30 g. De beurre

Bouillon de légumes

Persil finement haché

4 feuilles de laitue, sel et poivre. 



Préparez le bouillon de légumes. Commencer par faire revenir, à feu doux, l'oignon émincé finement dans un peu d'huile.L'oignon ne doit pas brûler et doit simplement donner son goût à l'huile ! Ajoutez le riz carnaroli, baissez le feu et mélangez vivement pendant 2 m. Ajoutez le bouillon, mélangez bien pendant 10 minutes. Puis ajoutez les champignons et faites cuire pendant 6 à 8 minutes. 
Arrêtez le feu. 
Ajoutez le Parmesan, que vous aurez pris soin de râper vous-même, mélangez sans cesse, en l'incorporant en plusieurs fois, ajoutez un peu de beurre et le persil haché. Étalez les feuilles de laitue auparavant ébouillantée dans l'eau salée. Tapissez l'emporte-pièce avec les feuilles de laitue, remplissez avec le risotto et recouvrez. Servez chaud. 

 

Si la saison est favorable, une première poussée de cette espèce de cèpe peut apparaître en juin, mais l'automne reste sa meilleure période. Le Cèpe de Bordeaux affectionne les bois clairs de feuillus ([es hêtraies et les châtaigneraies en particulier), les forêts d'épicéas, les lisières, les talus de sentiers forestiers. On le rencontre en plaine comme en moyenne montagne, aussi bien sûr les sols siliceux que sur les sols calcaires fortement couverts d'humus. Son aire de répartition, très vaste, s'étend de l'Afrique du Nord à la Suède. C'est un champignon mycorhizique et, s'il vient seul, il n'est pas rare de lui trouver des voisins à proximité. Les exemplaires jeunes, en « bouchon de champagne », sont les plus prisés des amateurs. À l'état adulte, la taille de ce cèpe est parfois imposante, mais sa chair se révèle alors spongieuse et souvent parasitée.
C'est un comestible de premier choix qui fait l'objet, dans certaines régions de l'ouest de la France, de «chasses» en rangs serrés. Il est largement commercialisé sur les marchés. On le consomme frais, séché ou stérilisé en bocaux, voire même congelés après une pré cuisson.

 

Si la saison est favorable, une première poussée de cette espèce de cèpe peut apparaître en juin, mais l'automne reste sa meilleure période. Le Cèpe de Bordeaux affectionne les bois clairs de feuillus ([es hêtraies et les châtaigneraies en particulier), les forêts d'épicéas, les lisières, les talus de sentiers forestiers. On le rencontre en plaine comme en moyenne montagne, aussi bien sûr les sols siliceux que sur les sols calcaires fortement couverts d'humus. Son aire de répartition, très vaste, s'étend de l'Afrique du Nord à la Suède. C'est un champignon mycorhizique et, s'il vient seul, il n'est pas rare de lui trouver des voisins à proximité. Les exemplaires jeunes, en « bouchon de champagne », sont les plus prisés des amateurs. À l'état adulte, la taille de ce cèpe est parfois imposante, mais sa chair se révèle alors spongieuse et souvent parasitée.
C'est un comestible de premier choix qui fait l'objet, dans certaines régions de l'ouest de la France, de «chasses» en rangs serrés. Il est largement commercialisé sur les marchés. On le consomme frais, séché ou stérilisé en bocaux, voire même congelés après une pré cuisson.
Home Page