Bosco Marengo

REGION D'ALESSANDRIA

Code postal 15062
Adresse: via san pio V, 4 
Numéro de téléphone: +39 0131 299342
E-Mail: info@comune.boscomarengo.al.it
Web: www.comune.boscomarengo.al.it
Habitants: 2546 
Altitude: mt. 121
Type: plaine 



L'histoire, l'art et les traditions

La tradition veut que Bosco ait été fondée par Teodorico en 498, autour de l'année mille, ce fut un des sept fameux marquisats d' Alerame et son territoire s'étendait d'Alexandrie jusqu'aux côtes liguriennes. Le puissant Marquisat de Bosco dura jusqu'en 1350 lorsqu'il passa sous le domaine du Duché de Milan et, en 1711, sous le duché des Savoie. A cause de sa position dans la zone de frontière parmi les puissances de l'époque Bosco a l'histoire marquée par de nombreux sièges et pillages. Le village put jouir seulement à une époque à cheval sur 1600, d'une période de prospérité et de paix à cause de l'avènement au pontificat de Pie V, puis proclamé saint, né à Bosco en 1504 et unique pape piémontais.

Tourisme

Une fois visité le couvant de Santa Croce on peut se diriger vers le village à la recherche des lieux liés à San Pio V. Dans le centre historique, en grande partie encore entouré des remparts, on trouve la maison native du Pape, dans l'église paroissiale sont conservés les fonts dans lesquels il fut baptisé, en descendant vers les prés, on aperçoit le lavoir couvert, le canal d'irrigation lié aux vicissitudes du pape et le vieux moulin, siège local du Parc Naturel du Po et de l'Orba. Avec un parcours de plusieurs kilomètres parmi les prés, on arrive au torrent Orba et à ln endroit où on y trouve des aigrettes, et où de nombreux oiseaux lacustres nidifient. 

Que voir

A Bosco Marengo ont peut visiter le complexe monumental du couvent de S.Croce que le Pape S Pie V a fait édifier en 1566. L'église, un des principaux monuments de la tardive renaissance piémontaise, reflète l'esprit et la rigueur du Pape fondateur. A son intérieur un des plus importants cycles de peinture de Giorgio Vasari y est conservé, outre que de nombreuses œuvres des artistes de la fin des années 1600, le mausolée de marbre du pape et le chœur en bois gravé sont dignes d'être signalés. Dans le couvent, on peut admirer les deux cloîtres, le réfectoire et la suggestive bibliothèque à trois nefs.

Ce que pour goûter

Dans les restaurants de Bosco, on peut déguster un mixte de cuisine ligure et piémontaise et certains plats typiques de la zone de la Fraschetta comme par exemple les " rabattons ". Dans la tradition de Bosco on trouve les " gnocchetti " minuscules boucles de pâte à l'œuf cuites dans un bouillon de poule et cou de la poule farci avec les parties pauvres de l'animal.

Home Page
Pour 4 personnes

Un poulet entier nettoyé et découpé en morceaux
3 cuillères à soupe de farine
Dix écrevisses
4 œufs
4 tranches de pain frais
Une gousse d'ail
Huile d'olive extra-vierge
de bouillon de légumes
Une tasse de vin blanc sec
Persil haché
Une pincée de muscade
Sel et poivre 

Préparation

Dans une casserole, faire, revenir l'huiler avec l'ail, ajouter le poulet fariné, la muscade, le sel et le poivre. Sauté pendant quelques minutes, puis versez le vin blanc et poursuivre la cuisson avec un peu de bouillon de légumes chaud. Peu de temps avant d'éteindre le feu, ajouter les crevettes et faire cuire. Dans séparés oufs poêle à frire. Dans séparés oufs poêle à frire. Servir avec une pincée de persil haché.
Il est une recette piémontaise qui nous ramène dans le temps, jusqu'au 14 juin 1800, lorsque le cuisinier personnel de Napoléon, le Suisse François Dunand, a été appelé à préparer la nourriture pour célébrer la victoire à la bataille de Marengo, il a vu les troupes françaises et autrichiennes sont en concurrence pour le contrôle de l'Italie province. Dunand a envoyé ses aides pour voler les fermes quelques ingrédients pour le dîner et ainsi, avec un couple de poulets, un peu d'huile » et la farine, préparée ce qui allait devenir l'un des plus célèbres plats italiens traditionnels : poulet Marengo. Le plat a tellement aimé le futur empereur que depuis si ffesait préparer à la fin de chaque bataille gagnée.
Poulet ou sauté Marengo