7 8 9 10 3 46 5 1 2
Home Page

Pizza Petalosa

La base traditionnelle de pâtes, tomate et mozzarella sont ajoutes fleurs comestibles (pensées, violettes cornues, muflier, calendula).

L'a première pizza cuite  petalosa 100%  italienne  ès pour célébrer la décision italienne de nommer une pizza au patrimoine immatériel de l'UNESCO.  L'initiative de la  Coldiretti  dans la  Campagna  Amica  à l'exposition "Green Passions"  Modena Fiere  où et 'a été annoncé également la collecte de l'organisation de plus de 400 mille signatures à l'appui de la demande, le but  »de  ceux réunis à ce  jour. L'initiative a lieu dans le cadre de la mobilisation extraordinaire sur le week-end pour recueillir des signatures sur les marchés de Campagna Amica  agriculteurs dans toute la péninsule pour atteindre l'objectif global d'un million de signatures pour être présenté  le 14  mars  à Paris où il rencontrera la Commission internationale pour évaluer l'entrée dans la liste de l'UNESCO du patrimoine culturel immatériel de l'humanité ».  Maintenant, est en effet des négociations internationales ouvertes qui impliquent « près de 200 pays avec des experts indépendants appelés à examiner l'application, la première d'une tradition liée à la production alimentaire.  Quelque chose de nouveau », qui couvre également la pizza" Petalosa  ", dédié aux femmes et garni de fleurs comestibles  (pensées, violettes cornues, muflier, calendula), et préparé avec tous les ingrédients italiens de la farine à la tomate, l'huile mozzarella.  Et la création »de agrichef  Stefania Nobili  ferme Casa Minelli Pavullo nel Frignano  (Modena )  et Nazzarena Ferretti  ferme" Filo  delà  Polenta "à Reggio Emilia .  « L'engagement des agriculteurs à l'appui de la candidature de pizza - Coldiretti  -  et «  destiné à assurer l'originalité du «Made  in Italy  des ingrédients utilisés."  (AGI)

 

 

Made in Italy des ingrédients utilisés. Aujourd'hui, en Italie près de deux pizzas sur trois (63 pour-cent), selon un sondage Coldiretti sont obtenus à partir d'un mélange de farine, tomate, mozzarella et huile d'olive à partir des milliers de kilomètres, sans aucune indication pour les consommateurs. L'objectif - souligne Coldiretti - est de veiller à pizzas faites de façon professionnelle, avec des produits authentiques et provenant exclusivement de l'agriculture italienne, et même à lutter contre le risque du piratage à l'échelle internationale de l'agro-alimentaire et de l'identité détournée. Trop souvent servir un produit prêt - explique Coldiretti - avec mozzarella obtenue non pas à partir de lait, mais de finis industriels, les soi-disant caillés, d'Europe orientale, tomates chinoises ou américaines au lieu de la Homegrown, l'huile d'olive tunisienne et espagnol ou même l'huile de graines au lieu de la farine supplémentaire italienne et française, allemande ou ukrainienne qui remplace celui obtenu par le grain national.