Pain Carasau carta musica , recette sarde
Home Page

Pane Carasau 

Aussi appelé carta musica en raison de son extrême finesse et de son aspect de parchemin, ce pain délicat et croquant trouve ses origines dans les pâturages sardes. Compagnon idéal des périodes de transhumance, ce pain de berger peut se conserver durant des mois. 

Ingrédients



170 g farina 

100 g semoule de blé dur fin 

1 cuillerée à café de levure en poudre 

1 cuillère à café de sel 

160 ml eau 


Dans un saladier, mélangez la farine, la semoule, la levure et le sel. Ajoutez l'eau peu à peu et travaillez pour former une boule. Sur un plan de travail légèrement fariné, pétrissez cette pâte jusqu'à ce qu’elle soit lisse, élastique et non collante. Remettez-la dans le saladier, couvrez avec un linge propre et laissez reposer 20 min. 

Déposez la pâte sur le plan de travail fariné de nouveau et divisez-en en 8. Formez une boule avec chacun des morceaux. Aplatissez-les un à un, d'abord à la main, puis au rouleau. La pâte doit être la plus fine possible. Vous devez apercevoir votre main par transparence. 

Dans un four préchauffé à 200 °C (thermostat 6-7), fait cuire chaque feuille séparément, sur une plaque de cuisson farinée et préchauffée 4 min. Recommencez ce processus pour chaque feuille. 

Comment rendre cette recette encore plus savoureuse ? 

Ce pain croquant peut-être utilisé pour réaliser un autre plat sarde typique : la panne frattau. Il suffit pour cela de préparer une sauce tomate avec de l'ail, du basilic et un filet l'huile d'olive. Une fois cuit, brisez le pane carasau en morceaux et plongez-le très vite dans de l'eau bouillante. Alternez ensuite des couches de pain et de sauce tomate saupoudrée de pecorino râpé