Home Page

 

 

 

 

 

 

 

 

Danemark
Dès le début du mois de décembre, les rues sont illuminées, ornées de guirlandes et de branches de sapin. On va en famille couper le sapin dans la forêt danoise et plutôt que de les acheter, les enfants font eux-mêmes les décorations pour le décorer. Après le festin de Noël qui se conclut, non pas par une bûche, mais, par un riz au lait, toute la famille se réunit en cercle autour de l’arbre. Chacun choisit à tour de rôle un chant de Noël danois que tous reprennent en chœur.

Laponie
Comment fête-t-on Noël sur la terre natale du Père… Noël ? Dans ces contrées enneigées du nord de la Norvège, Suède, Finlande et Russie (avec la presqu’il de Kola), les enfants n’hésitent pas à écrire au Père Noël toute l’année ! Il reçoit ainsi pas moins de 500 000 lettres par an ! Et la veille de Noël, les petits Finlandais partent en traîneau avec leurs parents à la recherche d’un sapin.

Allemagne
À la Saint Nicolas, les petits allemands posent leurs bottes à la porte de leur chambre en attendant leurs cadeaux. Le sapin est décoré le 24 décembre par les enfants et le soir du réveillon, c’est l’enfant Jésus ou le Père Noël qui dépose les présents sous le sapin.

Espagne
Ce n’est ni le 24, ni le 25 décembre que les Espagnols reçoivent ou font des cadeaux de Noël. De l’autre côté des Pyrénées, c’est le 6 janvier, jour des Rois Mages, que l’on découvre ses présents.

Angleterre
La veille de Noël, les enfants chantent dans les rues et reçoivent des petits cadeaux ou des bonbons pour leur prestation. Le soir venu, les petits Anglais suspendent de grandes chaussettes au pied de leur lit et pensent à déposer un petit goûter pour le Père Noël Des petits gâteaux et un verre de porto. Pendant le réveillon, les familles font exploser le « mythique « craker », qui est une papillote colorée que l’on dépose près des assiettes des invités, et qui contient des petits cadeaux rigolos. Une tradition vieille de 150 ans.

Italie
À Rome, ce n’est pas le père Noël, mais « la Befana », une sorcière âgée mais bienfaisante, qui apporte les jouets le 6 janvier pour l’épiphanie. Elle est censée se déplacer sur son balai et passer par les cheminées pour distribuer les cadeaux aux enfants italiens qui ont été sages.

Autriche
Le 24 décembre, les enfants accompagnés de leurs grands-parents envahissent les rues des villes de Vienne. Les parents profitent de ce moment de répit pour décorer le sapin de Noël, jusqu’alors caché dans le grenier ou la cave. À u, retour des enfants, la surprise est totaux et le repas de fête peut commencer. Le repas est souvent léger, à base de poisson, mais compenser par des biscuits très riches en guise de dessert.

Pologne
La veille de Noël, les enfants attendent l’apparition de la première étoile dans le ciel pour lancer les festivités. C’est alors le moment de passer à table : on glisse de la paille sous la nappe pour rappeler la naissance de Jésus dans une étable.

Les contes de Noël

Origine de Noël 

Tiré de La Bible 

La bonne nouvelle annoncée à Marie 

Une jeune fille nommée Marie venait d'épouser Joseph. Ils vivaient à Nazareth, petite ville de Galilée, il y a de cela plus de 2000 ans. Un jour, un ange, appelé Gabriel, apparut à Marie et lui annonça qu'elle attendait un enfant qui deviendrait le Messie. Il lui avait été donné par l'Esprit Saint. Il lui demanda de l'appeler Jésus. 

Pas de place à l'auberge 

L'empereur romain, César Auguste, décida de faire établir la liste des habitants de son royaume. Il ordonna donc aux gens de retourner à l'endroit où ils avaient vu le jour. Accompagné de Marie, Joseph se rendit à Bethléem, en Judée, où il était né. 

Mais en arrivant à Bethléem, les deux jeunes époux ne trouvèrent pas de place dans une auberge pour dormir. C'est le moment que le bébé choisit pour naître... 

Joseph découvrit en sortant de la ville une étable, où s'abritait des animaux. C'est là que Jésus naquit. Marie l'emmaillota chaudement et le couchera dans une mangeoire qui fit office de berceau. 

La nuit de Noël 

Après la naissance de Jésus, Dieu envoya un messager aux bergers qui gardaient leurs moutons prés de l'étable. Il leur dit : "Soyez heureux ! Ce soir, un enfant est né, et à travers lui, Dieu se révélera au monde entier.

Soudain, les cieux furent emplis d'anges qui chantaient en l'honneur du fils de Dieu. Puis, Dieu envoya un message à trois rois : ils virent dans le ciel briller d'une magnifique étoile. Cette étoile se déplaçait dans le ciel, ils décidèrent alors de la suivre, se rappellent qu'une écriture mentionnait qu'un évènement exceptionnel se produirait cette nuit-là. 

L'étoile s'arrêta au-dessus de l'étable de Jésus. Les rois offrirent à l'enfant de l'or, de la myrrhe et de l'encens. Ils retournèrent dans leur royaume et annoncèrent la bonne nouvelle : le fils de Dieu, le Sauveur était nés! 



Le Père Noël s'est perdu. 



Le soir de la naissance de Jésus, celui que l'on appelle aujourd'hui le Père Noël, était un roi, qui gouvernait un grand royaume très lointain. Lui aussi avait vu la belle qui annonçait la naissance de Jésus, mais avant de partir et de suivre cette merveilleuse il alla dire au revoir à sa femme et à tous ses enfants. Mais, quand il sortit de chez lui, avait disparu ! Le roi était triste d'avoir perdu cette si belle et surtout ne pas avoir pu offrir un cadeau au petit bébé Jésus... 

Alors, il décida de le chercher seul, sans pour le guider... Mais il réalisa que c'était trop dur, il y avait beaucoup trop de bébés qui étaient nés ce soir-là. Il rentra donc chez lui, mais sa femme et tous leurs enfants, en le voyant si triste, voulurent l'aider et trouvèrent une solution... 

"Et si tu offrais à tous les du monde un  Le roi trouva cette idée merveilleuse ! Tous se mirent au travail et fabriquèrent des milliers de pour tous les du monde. Et depuis plus de 2000 ans, ce roi, que l'on appelle le, travaille avec sa femme, la Mère Noël et tous leurs enfants, les à faire des jouets pour tous les enfants sages du monde. Et, la nuit de la naissance de Jésus, la nuit de Noël, notre cher distribue tous ses cadeaux ! 





Origine du Père Noel 

C'est Saint-Nicolas qui a inspiré le Père Noël. 

On retrouve dans la représentation du Père Noël tout ce qui faisait la symbolique du personnage de Saint Nicolas : 

la longue barbe blanche, la mitre qui est devenue un bonnet de fourrure, le grand manteau rouge. Il voyage dans un traîneau tiré par des rênes, Saint Nicolas voyageait sur le dos d'un âne. Pour cette raison, dans certaines régions de France, les enfants déposent sous le sapin de Noël, un verre de vin pour le Père Noël et une carotte pour son âne. 

Chaque région de France lui donna un nom différent : 

le Père Noël est appelé " Chalande " en Savoie, 

" Père janvier " en Bourgogne et dans le Nivernais, 

Olentzaro " dans le pays basque ou encore 

Barbassions " en Normandie. 

Saint Nicolas a été importé aux Etats-Unis au XVIIe siècle par les immigrés allemands ou hollandais où il aurait pris une l'ampleur commerciale que nous connaissons actuellement, subit des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël plus convivial et serait ensuite revenu en Europe. 

Pour les américains, Saint Nicolas est Sinter Klaas qui devint Santa Claus. 

En 1821 : un pasteur américain, Clément Clarke Moore écrivit un conte de NOËL pour ses enfants dans lequel un personnage sympathique apparaît, le Père Noël, dans son traîneau tiré par huit rennes. 

Il le fit dodu, jovial et souriant. Il remplaça la mitre du Saint Nicolas par un bonnet, sa crosse par un sucre d'orge et le débarrassa du Père Fouettard. L'âne fut remplacé par 8 rennes frangeants. 

Mais c'est à la presse américaine que revient le mérite d'avoir réuni en un seul et même être les diverses personnifications dispensatrices de cadeaux. 

1823 : L'événement qui contribua certainement le plus à l'unification de ces personnages fut sans aucun doute la publication du fameux poème de Clement Clarke Moore. Intitulé "A Visite From St. Nicholas", ce poème fut publié pour la première fois dans le journal Sentinelle, de New-York, le 23 décembre 1823. Repris les années suivantes par plusieurs grands quotidiens américains, ce récit fut ensuite traduit en plusieurs langues et diffusé dans le monde entier. 

En 1860, Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste au journal new-yorkais Harper's Illustrated Weekly, revêt Santa-Claus d'un costume rouge, garni de fourrure blanche et rehaussé d'un large ceinturon de cuir. 

En 1885, Nast établissait la résidence officielle du père Noël au pôle Nord au moyen d'un dessin illustrant deux enfants regardant, sur une carte de monde, le tracé de son parcours depuis le pôle Nord jusqu'aux États-Unis. 

L'année suivante, l'écrivain américain George P. Webster reprenait cette idée et précisait que sa manufacture de jouets et "sa demeure, pendant les longs mois d'été, est cachée dans la glace et la neige du pôle Nord". Père 

C'est en 1931, que le père Noël prit finalement une toute nouvelle allure dans une image publicitaire, diffusée par la compagnie Coca-Cola. Grâce au talent artistique de Haddon Sundblom, le père, Noël avait désormais une stature humaine (le rendant ainsi plus convaincant et nettement plus accessible), un ventre rebondissant, une figurine sympathique, un air jovial. La longue robe rouge a été remplacée par un pantalon et une tunique. Ceci est plus marqué aux Etats Unis, car en France, le père Noël a conservé une longue robe rouge. 

Coca-Cola souhaitait ainsi inciter les consommateurs à boire du Coca-Cola en plein hiver. 

Ainsi, pendant près de 35 ans, Coca-Cola diffusa ce portrait du père Noël dans la presse écrite et, ensuite, à la télévision partout dans le monde.