Le melon est probablement originaire d'Afrique tropicale.
 En tout cas, il était connu en Chine bien avant que le Christ ne vienne fixer un calendrier, certains disent 1000 ans avant lui, d'autres 4 000 ans.
 On sait que Grecs et Romains s'en régalaient : poivré, vinaigré, relevé de garum. 
Au 15e siècle, le melon arriva dans les bagages de Charles VIII revenant de guerroyer en Italie.
 Il en avait mangé à Cantaloup, domaine voisin de Rome et propriété des papes. D'ailleurs, ces mêmes papes qui sévissaient alors dans tous les domaines en développèrent rapidement la culture, près d'Avignon, qui leur appartenait. D'où le nom de la variété actuelle "Cantaloup". 
Plus tard, Henry IV démontra qu'il n'aimait pas que la poule au pot, mais aussi ce fruit.
 Il en était très friand. Bien plus tard encore, Alexandre Dumas s'en régalait souvent, dit-on. 
Sous Louis XIV, la Quintaine, l'agronome de service, en fit pousser dans le potager royal et là aussi, comme pour bien d'autres produits, il en améliora considérablement les plans.
 Rafraîchissant et désaltérant, le melons caractérise par une grande richesse en provitamine A (carotène), un apport appréciable de vitamine C et une valeur énergétique modérée (48 calorie, soit 200 kJ aux 100 g).
Ses fibres lui confèrent des propriétés légèrement laxatives.
 
On évitera de le consommer glacé, ou accompagné de grandes quantités de boisson pour une meilleure tolérance intestinale.
Le sucre du melon :
 un melon est d’autant plus apprécié qu’il soit mûr à point, et que son taux de sucre est optimal (aux alentours de 12 %). Quand ce taux est inférieur à 8 ou 9 %, il est jugé de qualité gustative médiocre.
La teneur en sucre dans le melon dépend du choix variétal, du degré d’ensoleillement, de la maîtrise de l’irrigation et bien entendu du moment de la cueillette :
 un melon cueilli trop tôt ne s’enrichit plus en sucre, et ne sera jamais “à point”. Actuellement, il existe deux systèmes permettant de tester les melons, et de doser automatiquement leur taux de sucres : selon les cas, on prélève un minuscule fragment du fruit, ou mémé simplement une “goutte” de pulpe ; soit tous les melons sont contrôlés, soit on ne teste qu’un échantillonnage représentatif de chaque récolte. Beaucoup de grandes surfaces ne se fournissent plus qu’auprès de producteurs dont les melons sont ainsi contrôlés, ce qui permet aux consommateurs d’avoir la garantie d’acheter des melons suffisamment sucrés. La vitamine A est présente en grande quantité dans la chair du melon et apporte des bienfaits pour la vision et l'entretien de la peau. Le bêta-carotène est lui aussi présent, avec des bienfaits anti-oxydants. En plus de cela, le melon est une source non-négligeable de vitamine C, avec 25 mg pour 100g de melon. Le melon est délicieux simple, arrosé de porto, en salade, ou accompagné de jambon. Il faut le choisir mur et lourd. Plus il dégage de son délicat parfum, plus il est mûr. Évitez de stocker le melon dans le réfrigérateur, car il a tendance à communiquer son odeur pénétrante aux autres aliments. 

A défaut, placez-le dans le bac à légumes enveloppé d'un film plastique.
 Par contre, une heure avant de le servir glisse-le au réfrigérateur afin d'améliorer sa dégustation. 

Comment préparer le melon 

S'il suffit de couper en deux un melon et de lui retirer ses graines pour le déguster, pourquoi ne pas tenter quelques apprêts originaux :
 les billes de melon. Réalisées avec une cuillère parisienne, agrémentent salades et brochettes. L'écorce de chaque moitié de melon peut être sculptée, selon la dextérité de chacun. Pour tailler un chapeau dentelé, incisez le melon en suivant le dessin que vous aurez tracé sur l'écorce à la pointe d'un couteau. Ajouter quelques grains écrasés lors de la cuisson d'une confiture de melons donne à celle-ci une légère et agréable amertume. 
Avec des charcuteries
Tranches très fines de melon sur un lit de laitue, accompagnées de fines tranches de jambon sec (Parme, Bayonne, Serrano espagnol) ou de la viande de bœuf séchée (type brésil du Jura ou viande des Grisons).
Ou encore cubes ou billes de melon sur des brochettes, alterné avec du jambon.

Des desserts rafraîchissants
En soupe :
 chair de melon tout simplement mixée et placée aux frais, ou en billes macérées dans un vin doux infusé d'épices et mêlé de miel.
Melon passé à la centrifugeuse mélangé à du jus d'orange et citron ou encore de l'orgeat, du sirop d'anis...
 Pour un cocktail tonique sans alcool.
Poêlée de tranches de melon rapidement caramélisées dans un sirop épicé (anis, vanille...).
Des confitures
Faites cuire 2 kg de melon dans un sirop (1 litre d'eau, 2 kg de sucre, 2 jus de citrons et les zestes).
 Laissez-vous également tenter par une confiture melon poire ou melon ananas.

Original
En beignets :
 tranches épaisses trempées dans de la pâte à beignets (100g de farine, 10 cl de bière, 1 œuf entier et 3 blancs) puis frites. Sucrés, les beignets pourront être servis avec une crème anglaise aromatisée à la badiane ; salés, ils accompagnent le pastis, à l'apéritif.
En salade, avec des fruits de mer, du saumon, du crabe...
 tranches de melon, fromage et herbes, enfermées dans des feuilles de brick puis frits.

Mariages du melon et…
Des herbes :
 menthe bien sûr, mais aussi estragon, ciboulette, et, surtout basilic ;
Des épices :
 anis vert, gingembre, poivre...
Des liqueurs, alcools (pastis...) et sirops (orgeat...)
D'autres fruits (en brochettes ou salade) :
 figue, pêche, abricot, pomelo, citron ver t . 

Comment cuire le melon 

Inhabituelle, une très légère cuisson permet d'exhaler le parfum du melon 

Émincé, le fruit est placé deux à trois minutes dans le four pour être tiédi.
 Il peut alors être servi avec un poisson, arrosé d'un filet d'huile d'olive. 

La chair du melon, coupée en tranches épaisses peut être poêlée deux minutes.
 Elle peut cuire en papillote (avec des herbes, une tranche de bacon...) ou composer de drôles de beignets. 

MELON BRODE 

 Il est rond ou ovale, son écorce est recouverte de lignes sinueuses rappelant le relief d'une broderie. Il est savoureux à la chair parfumée, souvent un peu musquée. 

 On le déguste nature, ou accompagné de jambon cru, de saumon fumé. 

MELON CANARI 

 Ce melon est disponible pratiquement toute l'année. Sa chair est pâle, à la fois fondante et sucrée. Bien mûr, il est lourd, ferme et odorant. 

Il se déguste nature ou en salade de fruits. C'est le melon idéal pour réaliser des confitures ! 

MELON CHARENTAIS 

 Il faut le choisir dense et lourd dans la main avec une queue sur le point de se détacher.ll a la peau généralement lisse, mais celle de la variété Anastas est plus ou moins rugueuse, légèrement brodée. Il est juteux, parfumé, désaltérant et sucré. 

Il se déguste en entrée avec du jambon cru, du porto, du saumon fumé... ou en desserts en salades de fruits, en soupe, ou encore en confiture. 

MELON GALIA 

Melon à la peau rugueuse et à la chair vert clair. Il est très sucré, juteux et très parfumé. 

 Il se déguste frais en entrée, en dessert, en salades de fruits. 

MELON LORENZINI 

* Melon d'une qualité gustative exceptionnelle. Melon à la peau d'un vert clair dont la chair est sucrée et parfumée. 

 Vous le reconnaîtrez grâce à son numéro unique gravé dans la peau gage de traçabilité absolue. 

Grâce au site internet de la marque, le numéro du melon permet de connaître ses caractéristiques (taux de sucre, etc.) et même de cibler la parcelle où le melon a été récolté ! 

MELON PHILIBON 

 Melon d'une qualité gustative exceptionnelle. Cueilli à maturité et sélectionné à la main. 

 Afin de mieux apprécier toute sa saveur, nous vous conseillons de le consommer nature. 

" & On le trouve une bonne partie de l'année grâce à des cultures établies sur l'île de la Réunion et dans les Antilles notamment. 

MELON VERT 

 C'est un melon très consommé en Espagne où un repas traditionnel en saison ne peut se terminer sans une tranche de melon vert. 

Ce fruit vert à la chair blanche et croquante est particulièrement sucré bien que peu parfumé. 

Il se déguste nature ou accompagné de jambon cru.

Soupe froide de melon aux herbes

2 melons

Des herbes (estragon ou menthe)

Sel et poivre


Mixez la chair du melon avec les herbes (de l'estragon pour l'entrée ou de la menthe si vous la servez au dessert).

Pour l'entrée ne pas hésiter à saler et poivrer.

Versez la soupe dans les demi-melons évidés et mettre au réfrigérateur

Pendant une heure.

Servez très frais.

On ne peut malheureusement pas définir le lien infaillible entre l'aspect extérieur et la qualité gustative d'un melon ou d'une pastèque. L'odeur n'est pas non plus un bon indicateur, car un melon peut ne dégager aucun parfum et être toutefois excellent !

Cependant, le melon et la pastèque doivent être denses, à la peau non fendue, sans tache ni meurtrissure. Le poids est un indice de maturité : plus ils sont lourds et plus ils seront juteux et donc cueillis récemment. Le pédoncule du melon de plein champ doit se détacher facilement.

La pastèque coupée doit être d'un beau rouge, sans strie blanche.

La chair du melon ne doit pas être vitres ente (translucide et gélatineuse).

Le melon serait alors trop mûr ou de mauvaise qualité.

Ce sont des fruits assez fragiles qui supportent mal les variations de température et les chocs.

À maturité, ils se conservent quelques jours dans le bac de votre réfrigérateur. On a souvent tendance à vouloir les manger trop frais ce qui altère leur saveur. Pensez à les sortirs du réfrigérateur environ une demi-heure heure avant de les déguster.

Le melon et la pastèque se consomment généralement nature, car un bon fruit sucré et juteux se suffirent à lui-même ! Il faut juste les consommer à la bonne température pour en apprécier toutes les qualités.

Vous pouvez néanmoins varier les plaisirs et accompagner le melon de jambon cru, de saumon, ou en faire de merveilleux sorbets ou des confitures, il existe mille et une recette de salades de fruits d'été, laissez parler votre imagination !

 

Granité de pastèque

800 g de pastèque hachée

3 cuillères à soupe de jus de citron

120 g de sucre glace


Dénoyautez si nécessaire la pastèque.

À l'aide d'un mixeur, réduisez en purée la pastèque, le jus de citron et le sucre glace.

Versez dans un plat peu profond et congelez pendant au moins 3 heures.

Brisez le granité toutes les heures avec une fourchette.

C'est prêt !

Recettes

Melon farcis

Salade de pâtes melon et coppa

Glace au melon , sauce amandes

Jambon cuit

Spaghettis a la sauce au melon

Broschettes de fruits au San Daniele

Risotto melone 

Melons glacés au sirop de fleurs

Salade de roquettes dans un jeu de billes

Brochettes d’agneau au melon

Verrines de melonau jambon de parme

Tartare de melon et jambon de Parme

Melons aux fruits rouges et fruits des bois

Brochette de melon et gambas à l'anis vert

Magret de canard sur copeau de melon , granité au miel et crème de carotte

Salade de courgettes melon jambon et Grana

 

Home Page