Le figuier de Barbarie, appelé aussi figuier d’Inde, est une plante de la famille des Cactacées, originaire du Mexique, qui s’est naturalisée dans d’autres continents, notamment le pourtour méditerranéen et en Afrique du Sud. Il produit un fruit comestible appelé figue de Barbarie.

Nom scientifique : opuntia ficus-indica (L.) Mill., famille des Cactacées, sous-famille des Opuntioideae, tribu des Opuntieae.

Noms vernaculaires : figuier de Barbarie, figuier d’Inde, nopal, oponce, raquette. 

C’est une plante arborescente qui peut atteindre de 3 à 5 mètres de haut. Son organisation en cladodes, couramment appelés « raquettes », est particulière. Les cladodes sont des tiges modifiées de forme aplatie, de 30 à 40 cm de long sur 15 à 25 cm de large et de 1,5 à 3 cm d’épaisseur. Unis les uns aux autres, ils tendent à former des branches. Ceux de la base se lignifient pour former au-delà de la quatrième année de croissance un véritable tronc.

Beaucoup de variétés de figues de Barbarie sont pourvues d’aiguillons, il faudra donc manipuler les fruits et raquettes avec précaution. La chair est juteuse, acidulée, sucrée et parfumée.

Cette figue est souvent consommée nature ou arrosée d’un filet de jus de citron ou de lime. Elle aromatise divers desserts. 

Les longues palettes du figuier sont comestibles ; elles se mangent crues ou se cuisinent comme un légume. Au Mexique, on les met dans les salades et les omelettes. 

La figue de Barbarie a une teneur très élevée en magnésium et une teneur élevée en potassium 

Usages 

Le fruit du figuier de Barbarie est très nutritif.
Riche en vitamine C, il contient de l’albumine, du sucre incristallisable et du mucilage (substance végétale de nature visqueuse, coagulable en gelée par l’alcool). 
Ils sont diurétiques et colorent l’urine en rouge. 

Pour consommer les fruits, il est indispensable de les priver de leurs aiguillons.
Pour ce faire, on les brasse dans l’eau puis on retire l’écorce qui est parsemée de petits poils. 
Le fruit ainsi préparé a un goût agréable, il est très sain et très rafraîchissant pendant la saison estivale. 



En Sicile, on vend sur les marchés, deux sortes de fruits : 

- les latini ou austini qui proviennent des premières fleurs.
Ces figues hâtives sont de belle grosseur et ont bon goût 

- les scuzzulati, qui sont les tardives.
Elles sont obtenues par avortement manuel des premières fleurs pour que la plante en développent de nouvelles plus tard. 
Ces fruits sont d’une belle grosseur et d’excellente qualité. 

Les figues de Barbarie sont le plus souvent pourvues d’épines qu’il faut retirer avant de les consommer. Pour ce faire, enfoncez une fourchette dans le fruit, coupez une fine tranche au sommet et à la base et incisez la peau du haut en bas, de chaque côté. Vous pourrez alors ôter la peau. Mais on trouve ces fruits de plus en plus souvent débarrassés de leurs épines. Il suffit alors de couper la figue en deux et de manger la pulpe avec une cuillère. 

Home Page