Selon un article du Dr Kirstie Canene-Adams et collaborateurs, de la division des sciences nutritionnelles de l'université de l'Illinois, publié en ligne en janvier 2007, par l'Américain Association for Cancer Research, la combinaison de la consommation de tomates et de brocolis ralentit la croissance tumorale des adénocarcinomes de la prostate. La consommation alimentaire incluant de cinq à dix portions de fruits et légumes par jour est actuellement recommandation au public pour prévenir la survenue de cancers. Les auteurs ont évalué différentes combinaisons d'absorption de tomates et de brocolis dans un modèle animal d'adénocarcinome de la prostate. La combinaison de tomates et de brocolis fut plus la plus efficace pour réduire la croissance tumorale que soit les tomates soit les brocolis seuls et supporte les recommandations au public à augmenter la prise d'une variété de composés dérivés des plantes. Vous fumez ? Mangez donc du brocoli... Selon une étude publiée mardi, les vertus anticancéreuses du brocoli, surtout cru, et d'autres crucifères comme le chou paraissent agir sur les fumeurs et ex-fumeurs pour réduire le risque de cancer du poumon. En revanche, ces chercheurs n'ont pas trouvé de résultats montrant que la consommation de légumes en général et de fruits réduisait nettement le risque de cancer du poumon. Tout comme le chou-fleur, le brocoli appartient à la grande famille des choux et tout comme lui, il est un bouquet de boutons floraux. Mais si son cousin à la blanche tête ne fleurit jamais, les fleurs du brocoli n’hésitent pas à s’épanouir lorsque le légume reste quelques jours à température ambiante, colorant ainsi de jaune les pommes ordinairement vertes ou bleues.

En France, on cite parfois deux types de brocolis : celui à jet (encore nommé brocoli asperge), et le brocoli calabrais. Le premier, aux longues tiges portant de multiples petites pommes, était cultivé en France jusqu’au siècle dernier, mais est aujourd’hui tombé en désuétude. Le brocoli que nous consommons est donc le calabrais à la large pomme. Manger des brocolis permet d'éliminer les bactéries Helicobacter pylori, une des principales causes du cancer de l'estomac, selon les résultats d'une étude publiée dans le numéro d'avril de l'Américain association for cancer research. Une alimentation à base de brocolis aurait donc de grandes chances d'éviter le cancer de l'estomac, le deuxième type de cancer le plus répandu dans le monde.

Les effets protecteurs anti-cancers du sulforaphane, contenu dans le brocoli, sont connus depuis une vingtaine d'années, mais cette étude est la première à démontrer l'action du brocoli sur l'infection bactérienne entraînant le cancer de l'estomac.

Les chercheurs ont travaillé avec 48 Japonais infectés par l'Helicobacter pylori, et leur ont donné à manger de façon aléatoire 70 grammes de brocoli frais pendant huit semaines pour un premier groupe, ou l'équivalent en feuilles de luzerne pour un second groupe.

Les chercheurs ont calculé les taux d'Helicobacter pylori au début du régime, à la moitié et à la fin, grâce à différents tests.

Ils ont observé une baisse significative de l'Helicobacter pylori chez les patients ayant mangé des brocolis pendant huit semaines. Le niveau de cette bactérie est resté le même chez les patients ayant mangé de la luzerne.

"Cette étude vérifie la capacité du brocoli à éviter le cancer de l'estomac chez les être humains, et non uniquement chez les animaux de laboratoire", explique Jed Fahey, membre du département pharmacie de l'école de médecine John Hopkins, ayant participé à cette étude.

La réduction de cette bactérie a de grandes chances d'entraîner une réduction du cancer de l'estomac, étant donné leurs liens de cause à effet. Le cancer de l'estomac est le deuxième type de cancer le plus commun et le deuxième plus meurtrier dans le monde.

Nettoyer le brocoli, le couper en morceaux. Faire cuire. Une fois que le brocoli est cuit, égoutté et déposer dans un plat allant au four.Ajouter oeufs et parsemer de parmesan rapé. Faire gratiner au four quelques minutes.


Brocoli gratinéoli gratiné

 

2 Tartes aux brocolis

Broccoli au gorgonzola

Broccoli romano avec les pennes

Brocolis à la sicilienne

Bucatini aux brocolis

Filets de soles aux brocolis

Gratin de broccolis

Gratin de brocoli au mascarpone

Les choux recettes

Mezze maniche sauce aux brocolis

Chou Romanesco

Orecchiette aux Brocoli

Orecchiettes aux brocolis et palourdes

Pizza crevettes et brocolis

Pizzocheri Valtelinesi

Sauce aux brocolis

Saucisse de Calabre avec flans de brocolis

Spaghetti aux brocolis et pancetta

Strudel aux légumes

Timbale au blanc de poulet et brocolis

Tourte au chou,brocolis

Tarte au brocoli aux saucisses 

Zite brisées aux brocolis

Mieux connaître tout comme le chou-fleur, le brocoli appartient à la grande famille des choux et tout comme lui, il est un bouquet de boutons floraux. Mais si son cousin à la blanche tête ne fleurit jamais, les fleurs du brocoli n’hésitent pas à s’épanouir lorsque le légume reste quelques jours à température ambiante, colorant ainsi de jaune les pommes ordinairement vertes ou bleues.
En France, on cite parfois deux types de brocolis : celui à jet (encore nommé brocoli, asperge), et le brocoli calabrais. Le premier, aux longues tiges portant de multiples petites pommes, était cultivé en France jusqu’au siècle dernier, mais est aujourd’hui tombé en désuétude. Le brocoli que nous consommons est donc le calabrais à la large pomme.
En vogue depuis le début des années 80, le brocoli est essentiellement produit, de mai à novembre, en Bretagne et en Basse-Normandie.

Connaissances nutritionnelles le brocoli fait partie des “ légumes santé ” dont la consomation régulière est recommandé par les nutritionnistes, tant pour ses qualités nutritionnelles que pour ses propriétés préventives vis à vis de différentes pathologie (en particulier des cancers).
(en particulier des cancers) C’est un des légumes les plus riches en vitamine C: 115mg dans le brocoli cru, et encore 35 à 90 mg après cuisson. Le brocoli assure ainsi un apport vitaminique de sécurité, puisqu’avec une portion de 200mg, on atteint l’apport quotidien recommandé. Il est également très bien pourvu en provitamine a (2,4mg aux 100g), provitamine dont les propriétés anti-oxydantes sont aujourd’hui reconnues et recherches. Enfin, le brocoli est modérément énergétique : pas plus de 24 calories (100 cal.) aux 100g.

Comment choisir Veillez à ce que les boutons de la pomme du brocoli soient les plus serrés et fins possibles, c’est-à-dire bien fermés. Preuve que le légume ne s’apprête pas à fleurir inopinément !

Comment conserver
Les brocolis peuvent être placés enveloppés dans leur sac ou sous leur film plastique d’origine dans le bac à légumes du réfrigérateur où ils pourront se conserver 4-5 jours.
Les brocolis se congèlent aussi très bien après avoir été blanchis 5 min à l’eau bouillante et soigneusement égouttés.

Comment préparer un simple passage sous l’eau puis une section de la tige suffisent à préparer le brocoli avant sa cuisson. Ne jetez pas sa tige qui, cuite, est tendre et savoureuse.

Comment cuire
La cuisson des brocolis est très rapide : pas plus de 5 minutes à la vapeur, 7-10 minutes dans un peu d’eau bouillante, 6-8 minutes aux micro-ondes.

Trucs et astuces Conservez les tiges des brocolis que vous taillerez en bâtonnets et servirez, cuites, comme des asperges.

Pour conserver leur belle couleur verte aux brocolis, plongez-les, sitôt cuits, dans de l’eau glacée durant quelques instants.

1 cul.
Beurre blanc : 1 cul. à s. d’échalotes hachées cuites dans 2 cul. À soupe de jus de citron monté avec 100 g de beurre en copeaux.
À l’huile d’olive : brocoli et carottes, cuits à la vapeur, servis croquants, tout simplement assaisonnés avec un filet de vinaigre balsamique et de l’huile d’olive.
En soupe et potées
Raffinée : 1 kg de brocoli cuit à l’eau salée, égoutté, mixé avec 60 cl de bouillon de poule et 20 cl de crème fraîche liquide. Servir avec un jus de citron, du cerfeuil, des croûtons frits à l’huile d’olive.
Rustique : les tiges de brocoli un peu dures sont entaillées en croix, cuites 40 min avec des pommes de terre et un morceau de lard fumé avant d’être passées au moulin à légumes.
Une purée de brocolis au beurre, légèrement vinaigrée, servie avec de la saucisse de Marteau préalablement pochée 20 min.
Avec des spaghettis (ou autres pâtes), mélangés à une sauce au brocoli : le légume, précuit, est rissolé avec de l’oignon haché, de l’ail et des dés de pancetta, durant 20 min. Ajouté du parmesan râpé, des coques ou d’autres coquillages.
Et encore
Terrine : 1 gros brocoli cuit dans de l’eau salée, disposé dans une terrine puis nappé d’une préparation à base de 3 œufs battus dans 12 cl de lait et 12 cl de crème liquide et parfumée à la muscade. Le tout est cuit 45 min., Th. 4/5 puis servi avec un jus de carotte mêlé d’huile d’olive.
À l’Italienne : bouquets de brocoli, précuits, poêlés quelques minutes avec de l’huile d’olive, une gousse d’ail écrasée, puis assaisonnés, mouillés d’une cuillerée de vin blanc. Servir les brocolis saupoudrés de parmesan ou accompagnés de sauce tomate.

Histoire son nom vient de l’italien “ Brocco ” qui veut dire pousse. Brocoli (et brocoli quand le nom est au pluriel) en es le diminutif. En France, l’usage du mot brocoli est attesté depuis 1530. Ce chou d’origine sauvage qui poussait sur les rivages de la Méditerranée fut populaire trés tot en Italie. Ce fut d’ailleurs Catherine de Médicis qui le fit connaitre en France ou sa consommation resta très confidentielle jusqu’à une date récente.
Home Page
Recettes avec Brocolis