Moteur de recherche interne    

 


 

Recettes Venetie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Baccalà aux poivrons grillés

Baccalà con Pepperoni alla Griglia 

Pour 4 personnes

800 g de baccalà trempée et dessalée
3 gros poivrons, d'environ 400 g 
4 cuil.
 à soupe d'huile d'olive vierge extra 
1 piment rouge finement haché (peperoncino) 
40 g d'olives noires dénoyautées 
2 cuil.
 à soupe de persil haché

Baccalà aux poivrons grillés


Faites cuire la baccalà 50 à 60 minutes à l'eau bouillante, jusqu'à ce qu'elle soit tendre.

Pendant ce temps, fait griller le poivron rouge jusqu'à ce que la peau noircisse.
 Retirez la peau, épépinez et coupez la chair en lanières.

Égouttez-la baccalà et effeuillez la chair, en éliminant les arêtes, retirer la peau.
 Ajoutez l'huile et le piment, les olives et le persil et mélangez bien. Servez avec des poivrons rouges grillés.

 

L'origine est nordique, mais la passion italienne. La morue, la morue conservée dans le sel, est l'un des aliments les plus populaires de la botte, est consommées surtout dans les mois d'hiver derrière les vacances de Noël. Pourtant, en plus du goût, ce poisson révèle les extraordinaires propriétés nutritionnelles essentielles à la santé. Donc manger de la morue est bon : découvrons pourquoi.
Morue : histoire
La morue norvégienne n'est rien d'autre que la morue capturée dans l'océan Atlantique Nord, puis conservée dans du sel. Bien que sa préparation soit enracinée dans un passé révolu, il semble que le nom vienne du kabeljaw flamand, ou bâton de poisson. La morue ainsi préservée a toujours été l'une des bases alimentaires des populations au nord de l'Atlantique, où cette espèce trouve son habitat naturel. Les premières apparitions de cette nourriture en Italie remontent à plus de 400 ans, grâce aux marchands vénitiens qui ont découvert ses mérites en Flandre. D'origine ancienne, le baccalà est un ingrédient traditionnel de nombreuses cuisines régionales italiennes, les plats à base de morue salée étant répandus dans la région de Triveneto, où ils sont souvent alternés avec du stockfisch. Des plats typiques faits avec ce poisson se trouvent également en Basilicate, en Calabre et en Sicile.  l'Italie est le deuxième consommateur mondial de morue, après les cousins portugais. Avec sa saveur intense et sa viande corsée, la morue est fabriquée en enlevant la tête de la morue, puis en la plaçant dans de grands tonneaux remplis de sel. Ce procédé, qui prend précisément le nom de salage et est documenté depuis 1400 parmi les populations du nord de l'Europe, garantit une longue conservation du produit ainsi que la facilité de transport sur de longues distances : grâce à l'osmose, le sel absorbe les liquides contenus dans le poisson, empêchant ainsi la prolifération de bactéries et d'autres agents nocifs. Un système ancien mais toujours efficace, synonyme de sécurité, de fiabilité, mais aussi de goût.
Morue : propriétés nutritives
La morue salée a toujours été reconnue pour ses riches propriétés nutritionnelles : depuis l'Antiquité, la morue était considérée comme un aliment énergisant valable, de même qu'une tonique musculaire. Ce que la tradition populaire a transmis depuis des siècles est confirmé tant par l'analyse organoleptique que par le contenu en micro-éléments. Tout d'abord, la morue salée est une meilleure source de protéines que la viande : en effet, un hectogramme de poisson contient 39 grammes comparé à environ 20 de la protéine alternative bovine et porcine et faible en gras, la morue est un poisson maigre adapté à tous Ajouter à cela une très faible disponibilité de graisse, seulement 1 gramme par livre, qualité qui en fait un plat parfait, même dans le plus strict des régimes. Mais ce n'est pas tout : la morue est riche en lysine, un acide aminé essentiel que le corps humain ne peut synthétiser, mais aussi en calcium, en oméga 3 /6 /9 et en vitamine A irremplaçable. De nombreux bienfaits en très peu de calories : environ 103 pour 100 grammes. Un poisson maigre adapté à presque tout le monde, même ceux qui essaient désespérément de maintenir la ligne ou se battre tous les jours avec des troubles chroniques. La morue peut avoir des effets bénéfiques sur la santé de l'organisme entier. Voici pourquoi.
Morue salée : panacée pour le corps
Compte tenu des micros éléments qui abondent, la morue est vraiment une panacée pour la santé. Et pas seulement en hiver, quand sa consommation augmente, mais aussi pour aider certaines des perturbations qui se produisent tout au long de l'année. La faible teneur en sodium ainsi que l'oméga 3 ont un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire, à la fois en réduisant la pression artérielle et en agissant activement sur le contraste entre les triglycérides et le cholestérol LDL, et le mauvais. Cela se traduit par une meilleure protection des veines et des artères, en particulier contre le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral. En même temps, la teneur en phosphore a des effets spécifiques sur les capacités des neurotransmetteurs dans le cerveau, non seulement en augmentant la mémoire et la concentration, mais aussi en retardant les effets des maladies dégénératives affectant particulièrement chez les personnes âgées.
Idéal pour les maladies saisonnières comme le rhume et la grippe, car il semble renforcer la réponse du système immunitaire, la faible présence de graisses et de sucres le rend idéal pour les patients atteints de diabète de type 2 : il semble en effet démontrer une fonction insulinique en surpoids. Et en parlant de kilos en trop, la morue est non seulement recommandée compte tenu de la faible consommation calorique, mais révèle également une action drainant plus qu'utile pour lutter contre les imperfections de la cellulite. La morue est une panacée pour les rhumes, le vieillissement cellulaire et donne de l'énergie et du tonus. Fort antioxydant, donc recommandé pour tous les troubles liés au vieillissement de la simple perte de cheveux à la détérioration des organes, de la vitamine A et de la vie les mines du groupe B activent des mécanismes de défense précis contre les agents externes et les radicaux libres opposés.  Le calcium naturellement disponible fait de ce poisson un aliment également adapté aux enfants: ils renforcent le squelette pendant la période de croissance. Enfin, le potassium et le magnésium restituent une énergie immédiate au corps, tonifiant les muscles et chassant la fatigue et les crampes. Une nourriture complète, traditionnelle, saine et conviviale de l'organisme : c'est pourquoi la morue ne devrait jamais manquer sur la table.

 

 

 

Recettes régionale Italienne            

ABRUZZO

BASILICATA

CALABRIA

CAMPANIA

EMILIA ROMAGNA

FRIULI

LAZIO LATIUM

LOMBARDIE

LIGURIA

MARCHE

MOLISE

PIEMONTE

PUGLIA

SARDEGNA

SICILIA

TRENTINO *

TOSCANA

UMBRIA

VENETO

VALLE D'AOSTA

PREVISION METEO ITALIE

 

Recettes Italiennes

PIZZA

RAVIOLI

PAINS

DESSERT

POLENTA

LASAGNES

GNOCCHI

CANNELONI

RIZ ET RISOTTO

PATES COURTES

PATE LONGUES

RECETTES TRIPPES

PATES AVEC LEGUMES

PATES AVEC LA VIANDE

PATES AVEC LA VIANDE

PATES AVEC FROMAGES

POISSON RECETTES

PATES AVEC POISSON

REPERTOIRE RECETTE

BURRATA ET SES RECETTES

RECETTES A BASE DE VEAU

RECETTES A BASE DE VOLAILLES

RECETTES DE VIANE ROUGE

PATES FROIDES EN SALADE

PATES FRAICHES MAISON

*Répertoire Recettes Prroduits Italien

 

Campings Venetie

Théatre La Fenice Venezia

Curiosité de Venise

Soave

Padova

Vincenza

Les endroits à visiter et de choses à faire à Venise

Venetie Un voyage à travers le passé et le présent

Verona

Bibione plage

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

1999 - 2018