Agar agar

L'agar-agar (appelé E406 dans la liste des additifs alimentaires) est un produit gélifiant obtenu à partir d'algues rouges (entre autres floridées comme le Gracilaria). C'est un polymère de galactose (galactane) contenu dans la paroi cellulaire de certaines espèces d'algues rouges (rhodophycées)

et extrait serait riche en fer. L'agar-agar purifié, débarrassé de tous ses éléments minéraux s'appelle l'agarose, utilisable selon son niveau de pureté dans diverses applications de biologie moléculaire.

ar dessiccation ces algues forment un mucilage qui par pulvérisation donne l'agar-agar utilisé essentiellement pour gélifier les milieux de culture pour les micro-organismes. Il est appelé kantien au Japon où il est utilisé dans certaines pâtisseries, se présentant alors sous forme de longues barres transparentes ou en poudre. Cette substance s'utilise en très petites quantités. Elle n'a pratiquement ni goût ni couleur. C'est un liant et gélifiant végétal parfait pour remplacer la gélatine animale, il existe une multitude de recettes dans lesquelles l'agar-agar peut être utilisée : confitures, gelées de fruits, flans… La gelée se forme à condition d'être chauffée à 90°C, mais ne "prend" qu'à une température de 40°C environ. L'agar-agar permet de servir des mousses chaudes.

Par Anne Dufour, co-auteur de "Agar-agar : la nouvelle arme anti kilos"

Qu'est-ce que l'agar-agar et quelles sont ses vertus ?

L'agar-agar est un gélifiant 100 % végétal, extrait d'une petite algue rouge qui se présente dans le commerce sous la forme d'une poudre blanche. Plusieurs algues en contiennent, partout dans le monde, mais c'est au Japon qu'il est le plus utilisé et d'où vient sa découverte. Il est composé de fibres solubles, que l'on trouve aussi dans les pommes, l'avoine et dans bien d'autres aliments. Une fois consommé, il se gonfle d'eau dans l'estomac et forme un gel qui capte les graisses et les sucres. Impossible à digérer, il s'élimine directement et n'est pas stocké par l'organisme. Ses vertus sont multiples. En gonflant, il prend la place que ne prendront pas les autres aliments. C'est donc un ingrédient intéressant d'un point de vue diététique puisqu'il accélère la satiété, retardant la sensation de faim d'une part, mais fait aussi baisser le nombre de calories consommées. Les Japonais l'utilisent beaucoup, comme nous utilisons la gélatine. Mais à la différence de celle-ci qui se compose principalement de protéines, l'agar-agar est antibactérien, les microbes ne s'y développent pas. Vous pouvez donc conserver plus longtemps, sans risque, les plats que vous préparez. L'industrie alimentaire l'utilise beaucoup en tant qu'additif, pour les glaces et les bonbons notamment. Vous pouvez le repérer sur les emballages sous l'appellation E 406. L'intérêt réside aussi dans le fait qu'il est totalement inoffensif. Il y a autant de risque à consommer trop d'agar-agar que de pommes ! Il agit, comme tout aliment à base de fibres, sur le transit intestinal. A trop forte dose, il devient laxatif.

Où peut-on l'acheter et comment l'utilise-t-on ?

Il est très facile de se procurer de l'agar-agar dans les boutiques de produits biologiques et diététiques, mais aussi en pharmacie, sur Internet et dans les magasins asiatiques où, en revanche, il ne se présente pas forcément en poudre. Vous pouvez facilement l'intégrer dans votre alimentation à raison de 2 g d'agar-agar pour 50 cl de préparation, quelle qu'elle soit. Vous prenez par exemple 50 cl de lait ou de lait de soja dans lequel vous mettez 2 g d'agar-agar, vous faites bouillir une ou deux minutes et c'est prêt à être consommé. Vous pouvez y ajouter à votre convenance du sucre vanillé, de la cannelle pour la version sucrée, un bouillon ou du jus de tomate pour une boisson salée. Vous pouvez consommer ces préparations chaudes mais si vous attendez qu'elles refroidissent, vous obtenez un flan. L'agar-agar déploie ses vertus gélifiantes dès 85°C. Il se fige en redescendant sous 40°C. Si vous souhaitez une préparation plus "dure", ajoutez encore 2 g d'agar-agar. Nous recommandons cependant de ne pas dépasser trois grammes par jour. L'avantage, c'est que l'on peut l'utiliser même en étant très mauvaise en cuisine. Les recettes que nous proposons sont rapides et simples à réaliser. Elles sont inratables. L'agar-agar n'a ni goût, ni odeur et ne fait pas de grumeaux.

Peut-on l'utiliser dans le cadre d'un régime alimentaire ?

Tout à fait. L'agar-agar n'apporte que trois calories par gramme, il tempère l'appétit et capte graisses et sucres. Il permet de cuisiner facilement des fruits et des légumes, indispensables à la santé, surtout pendant un régime. Il donne de la consistance à la moindre préparation et peut revêtir différents aspects : mousse, flan, terrine etc. En plus, il restitue intégralement les saveurs. C'est important, en période de régime, de pouvoir manger des choses solides et qui en plus ont un aspect visuel agréable. On peut donc en consommer pour réguler son appétit et éviter les excès. Il existe également un régime du nom de "Seaweed diet". Le principe : consommer chaque jour pendant une semaine (ou plus) une boisson "magique" avant votre repas principal (voir recette ci-dessous). Vous pouvez aussi, pour accentuer l'effet minceur, ajouter une ou deux portions d'agar-agar dans vos plats cuisinés. Le reste de votre alimentation doit bien sûr rester varié et équilibré. On constate en moyenne une baisse de calories consommées de l'ordre de 300 par jour. Vous pouvez aussi l'intégrer à votre thé ou votre tisane minceur pour en faire une pause drainante. Je ne connais pas d'autre astuce pour cuisiner aussi simplement, et mincir par la même occasion !

» Recette de la boisson magique : versez 1 g d'agar-agar dans une tasse bouillante (thé, café, infusion, bouillon, soupe), mélangez bien et consommez avant que la température de l'eau redescende à 40°C. A boire 10 à 20 minutes avant le repas.

» L'astuce d'Anne Dufour : "Je fais bouillir 4 g d'agar-agar avec 1 l de jus de pomme. Je verse la préparation dans des ramequins et je laisse refroidir. J'agrémente éventuellement de quelques fraises coupées en morceaux. C'est un dessert facile .

Sources Doctissimo

Quels sont les propriétés et les avantages ? L'algue agar est un ingrédient utilisé dans la cuisine comme un substitut à la gélatine. Aussi connu sous le nom japonais Kanten, l'Agar Agar provient de Gracilaria (espèces Gelidium), la plante lumineuse Mer Rouge qui a le nom botanique purpurascens Gleidium. Cette algue est un gélifiant 100 % naturel que vous pouvez acheter en sachets ou en poudre, ou de flocons, flocons et fils. L'agar est un épaississant naturel dérivé d'algues rouges qui est utilisé dans les préparations gelées parce que sa saveur ne modifie pas le goût des plats. Convient particulièrement pour ceux qui ont un régime alimentaire, cette algue ne fait pas grossir, car il contient très peu de calories et a un effet rassasiant.